Nous approchons du dénouement de la Barclays Mauritius Premier League avec seulement trois journées restantes. L’ASPL 2000, nouveau champion, affrontera devant son public Petite-Rivière-Noire alors que la lutte s’annonce âpre pour la 2e place entre l’ASQB et PPMSC. Mais les yeux seront principalement rivés sur le bas de tableau puisque GRSE Wanderers joue gros contre le Curepipe Starlight tout comme Chamarel, qui recevra la visite de Pamplemousses au stade Germain Comarmond.
L’ASPL 2000 peut poursuivre tranquillement son championnat. Nouveau champion de Maurice depuis dimanche dernier après avoir pris la mesure de Grande-Rivière-Sud-Est Wanderers sur le plus petit score à l’occasion de la 32e journée, les hommes de Sakoor Boodhun affronteront cet après-midi Petite-Rivière-Noire dans un match qui ne comptera que pour du beurre. En effet, dans leur antre de St-François Xavier, l’ASPL 2000 aura l’occasion de fêter son sacre comme il se doit avec son public. Lors de la journée précédente, les nouveaux champions avaient déjà la tête ailleurs, ayant été tenus en échec par Cercle de Joachim au stade George V mercredi sur le score d’un but partout. Emmanuel Vincent avait ouvert le score pour les Portlouisiens avant que Guyanno Chiffonne ne remette les pendules à l’heure avant la mi-temps.
Mais c’est surtout le duel à distance entre l’ASQB et Pamplemousses qui polarisera l’attention. Le premier aura comme adversaire Joachim à Guy Rozemont alors que le deuxième sera en déplacement à Bambous pour en découdre avec Chamarel. Après sa défaite contre Pamplemousses dimanche dernier (1-2), la bande à Benjamin Théodore s’est bien reprise en dominant GRSE Wanderers sur un score de 2 buts à 1. La formation de la Ville des Fleurs s’est fait peur dans ce match puisque le promu avait ouvert le score par l’intermédiaire de Rodney Castel (4e). Dwayne Heerah s’est fendu d’un doublé peu après l’heure de jeu pour permettre à l’ASQB de repartir avec les 3 points. Les coéquipiers d’Arnaud Stafford devront toutefois se méfier de Joachim, réputé difficile à manier. Cependant, les Curepipiens restent sur deux matches nuls consécutifs alors que leur adversaire avait enchaîné quatre victoires d’affilée avant de se faire battre par Pamplemousses.
Cette dernière formation devra par ailleurs mettre les bouchées doubles pour reprendre cette deuxième place à l’ASQB. Les Nordistes de Tony François sont actuellement sur une bonne dynamique avec deux victoires en deux sorties, la dernière étant contre la lanterne rouge, le CSSC sur le score de 2 buts à 0 avec des réalisations de Colin Bell et Fabrini Razah. Pamplemousses ne compte que deux points de retard sur son plus proche poursuivant. L’Association Sportive de Rivière-du-Rempart (ASRR) n’aura pas la partie facile contre La Cure Sylvester qui tentera le maximum lors de ce sprint final pour tenter d’accrocher le podium. Toutefois, l’équipe de la banlieue de Port-Louis devra se méfier de l’attaquant vedette de l’ASRR, Jesson Rungassamy, co-meilleur buteur du championnat avec le Malgache Branly Ratovorinina (20 buts). La Cure misera pour sa part sur le duo Arthée/Li Tien Kee, auteurs de 14 buts chacuns.
GRSE Wanderers, qui a perdu 7 de ses titulaires pour cause de suspension, devra impérativement prendre les 3 points contre le Curepipe Starlight au stade George V. Car en cas de défaite des Wanderers et de victoire de Chamarel contre Petite-Rivière-Noire au stade Germain Comarmond, la lutte pour le maintien serait complètement relancée, et ce, à trois journées de la fin. « Nous devrons impérativement remporter la victoire contre le CSSC. Cela nous permettra de conserver cette marge d’avance sur les deux poursuivants et ainsi nous mettre à l’abri. Nous ne devrons absolument pas nous rater, sans quoi, nous nous retrouverons sous pression jusqu’à la dernière journée », a affirmé le président de GRSE, Rex Panain. Malheur au vaincu.