Le coup d’envoi de la Barclays Mauritius Premier League de football sera donné le mercredi 29 octobre avec trois rencontres au programme de cette première journée, qui prendra fin le 5 novembre avec deux matches. Toutefois, ce n’est que le dimanche 9 novembre que Professional Football League (Mauritius) Ltd (PFLM) pourra faire jouer cinq matches en simultané, avec en lever de rideau des matches féminins ou masculin U18. 180 matches au total sont prévus pour ce championnat version professionnelle, qui durera jusqu’au 30 juin 2015.
Suite à la ratification de l’accord lundi avec la Barclays Bank Mauritius, la PFLM a procédé à une présentation officielle du projet jeudi. En effet, c’est sous une tente bédouine dressée au coeur de la pelouse du mythique George V Stadium que la PFLM avait convié nouveaux sponsors, représentants de clubs et les médias.
Le président de la PFLM et initiateur du projet, Georges Chung, a fait ressortir que la ligue professionnelle à Maurice est maintenant un rêve en passe de se réaliser et que c’est une nouvelle industrie qui démarre, comme ce fut le cas il y a plusieurs années avec le textile et le tourisme. « Aujourd’hui, nous sommes fiers d’avoir le football professionnel à Maurice. Ce projet génère des emplois et les joueurs pourront jouer à temps plein au football et en faire leur métier. Nous avons de jeunes talents et ce sont eux qui en seront les bénéficiaires à la longue. Notre objectif est d’exporter des joueurs Made in Mauritius en Europe », a-t-il déclaré. Le président de la PFLM n’a pas hésité à dire que le football local était dans une léthargie depuis plusieurs années et que certains ont tenté de faire quelque chose, mais sans succès.
« Je ne veux pas m’approprier le succès de ce projet, il devra être attribué aux clubs, voire aux joueurs. Ce sont eux les principaux acteurs. Ce projet de professionnalisation n’est pas seulement sportif mais aussi économique et social. Les joueurs sont payés pour jouer et la PFLM veut emmener les Mauriciens de tous bords dans les stades », a ajouté Georges Chung.
Parlant de la foule d’antan dans les stades, il a souligné qu’un torero ne peut mater le taureau sans la présence des aficionados, autrement dit, les joueurs seront plus motivés à mieux faire avec des spectateurs pour les soutenir. « Je fais un pressant appel aux Mauriciens pour venir encourager toutes les semaines nos footballeurs ».
Pour soutenir les clubs pour ce passage du statut d’amateur à professionnel, la PFLM a mis sur pied un comité technique, avec à sa tête Saoud Lallmohamed, afin de les accompagner à différents niveaux, notamment sur le mode d’entraînement, l’alimentation de joueurs et aussi sur la gestion du club.
Georges Chung a souligné que Mo Ibrahim a l’habitude de faire les éloges de Maurice au classement dans certains secteurs alors qu’au niveau de la FIFA, le Club M occupe plus que jamais un mauvais classement. Pour lui, à travers ce projet, cela permettrait au pays de gagner un bon classement d’ici à quelques années.
La PFLM prévoit des animations durant la pause des rencontres dominicales, a indiqué Georges Chung. Cette mesure a pour objectif de divertir les spectateurs mais aussi de donner la possibilité aux artistes mauriciens de s’exprimer et de se faire connaître davantage.
En ce qui concerne la formule de la Barclays Mauritius Premier League, chaque équipe jouera 36 matches, soit quatre fois contre la même équipe (2 aller et 2 retour). Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), partie prenante du projet, financera chaque équipe à plus de Rs 1,2 M, soit Rs 900 000 pour les équipes féminines et le reste somme pour la gestion. Les clubs doivent aussi avoir leur équipe masculine U18.
Le Chef de Cabinet du MJS, Dev Phokeer, a souligné que le ministère a été très impressionné par la présentation du business plan de Georges Chung. « Si au départ le MJS avait un projet semi-professionnel, lorsque nous avons pris connaissance de celui de Georges Chung, nous avons changé de cap pour l’adopter, bien que nous avons quelques détails à régler. Le ministère transformera le Centre de formation en une académie », a-t-il soutenu.
Soulignons le Cercle de Joachim, champion de Maurice, et le Petite Rivière-Noire FC disputeront le Charity Shield le 26 octobre à 16h30 au George V Stadium.