L’ASPL 2000 a repris la tête de la Barclays Mauritius Premier League (BMPL) à l’AS Rivière du Rempart à l’issue de la cinquième journée. Lors d’une courte mais précieuse victoire (3-2) contre les Nordistes, leaders au terme de la 4e journée, les Port-Louisiens ont montré de la détermination pour venir à bout d’un adversaire compliqué à manier.
Le score est serré, mais il donne une idée de la valeur des deux équipes, hier au stade St François Xavier. Le contexte était particulier, entre deux formations qui voulaient garder la main sur la tête du classement. Et à ce petit jeu, l’ASPL 2000 s’est montrée la plus réaliste, profitant de chacune des trois occasions qui se sont présentées.
Le grand bonhomme côté port-louisien est Bruno Ravina, qui a offert la victoire aux siens avec un doublé aux 48e et 71e minutes de jeu. Auparavant, Andry Lalaina avait ouvert la marque pour l’équipe à domicile, à la 10e minute de jeu, en profitant d’un corner joué rapidement.
« Ces trois points nous satisfont pleinement et nous permettent de revenir en tête », soulignait Sakoor Boodhun, l’entraîneur de l’ASPL 2000. D’ailleurs, les Port-Louisiens ont vu en deux occasions les Nordistes revenir au score, sans jamais se faire rattraper. Lorsque, à la 54e, Princeley Atalie adresse un centre à son capitaine Jonathan Edouard, ce dernier ne se fait pas prier pour envoyer, d’une frappe puissante, le cuir au fond des filets.
À 2-1, la réaction port-louisienne surviendra à la 71e minute, lorsque Ravina propulsera le ballon d’une tête puissante, après une collaboration avec Jovanni Emmanuel. « En fait, l’AS Rivière du Rempart nous a donné du fil à retordre. Nous avons eu une équipe remaniée pour cette rencontre et elle nous a donné beaucoup de mal », reconnaissait Sakoor Boodhun.
De son côté, Bernard Baudiot, l’entraîneur de l’AS Rivière du Rempart, fait ressortir que « nous n’avions pas encore été battus jusqu’ici. Nous n’étions pas la meilleure équipe sur le papier, mais je suis malgré tout satisfait de mes joueurs ».
D’ailleurs, même menés 3-1, les Nordistes donnaient tout pour revenir dans la partie. À peine cinq minutes après le troisième but port-louisien, Perianen Ayassamy envoyait lui aussi un centre lobé dans la surface. Allan Agathe, entré en jeu 10 minutes auparavant, ne se posa pas de questions. Il effectua une reprise de volée qui se logea dans la lucarne de Jean-François Amomoothoo.
Ensuite, ce ne fut qu’une succession de ratés, avec Adrien Botlar qui butait en deux fois sur Aboobakar Augustin (86e, 87e). « Nous avons raté pas mal d’occasions. Mais l’important était la victoire. Maintenant, il nous faut travailler certains aspects de notre jeu », confiait Sakoor Boodhun. En effet, la victoire (3-2) a permis à l’ASPL 200 de retrouver le fauteil de leader.
Par contre, le Pamplemousses SC n’a pas fait dans la dentelle face au Petite Rivière Noire FC, qui a perdu trois de ses cadres sur exclusion. Il s’agit de Jean-Jacques Tare, Julien Salomon et Emmanuel Georges. Puis, deux autres joueurs de l’Ouest sont sortis sur blessure. Finalement, l’arbitre a stoppé la rencontre à la 67e minute de jeu. Le score était de 5-0. Pamplemousses occupe du coup la deuxième place du classement.