La Cure Sylvester a mis le leader Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) hors-jeu en s’imposant 1-0 grâce à une réalisation de Fabrice Agathe (56e), hier après-midi au stade St François-Xavier, dans un match animé comptant pour la 17e journée de la Barclays Mauritius Premier League de football.
Danilo Perticot et ses assistants, Steeve Toinette et Hedley Auguste, ont réussi une bonne entrée en matière pour leur première à la tête de La Cure Sylvester. Appuyée par ses inconditionnels supporters, l’équipe port-louisienne, toujours égale à elle-même, surtout lorsqu’elle évolue dans son “antre” à St François-Xavier, a donné une bonne réplique au leader.
Si ce match était considéré comme un test pour le PRNFC en marge de la Coupe de la Confédération africaine de football, à l’arrivée, le groupe de Twaleb Fatemamode a été confronté à ses difficultés à remonter une situation compliquée. Malgré des déchets dans la finition, La Cure Sylvester a donné du fil à retordre à son adversaire. Privée de son capitaine et stratège Stéphane Pierre et de son attaquant Stevenson Hollingsworth, la formation de l’Ouest n’a pu trouver ses marques.
Sur l’ensemble de la première tranche, La Cure Sylvester a eu au moins trois occasions avec Giano Li Tien Kee (25e & 42e) et Moses Obonogwe (43e), contre une au Petite Rivière-Noire FC, qui aurait pu trouver l’ouverture du score, mais Dany Février rata sa connexion sur un centre d’Andy Patate (45e).
De retour des vestiaires, les Port-Louisiens ont démarré tambour battant la seconde période. À force de semer la pagaille dans le camp adverse, La Cure Sylvester allait prendre l’avantage sur une frappe de Fabrice Agathe (1-0, 56e). Mais les protégés de Danilo Perticot ont dû faire face à un sursaut d’orgueil de l’adversaire, traduit par de multiples attaques dangereuses, notamment lorsque Joye Estazie força Yannick Macoa à la parade (60e) puis une reprise frontale de Linley Lalouette qui a passa au-dessus de la transversale (73e). Mais les Port Louisiens ont vraiment chaud lorsque le tir puissant de Christopher Bazerque fut repoussé par le montant droit de Macoa (75e).
Dans le temps additionnel, La Cure Sylvester aurait pu corser l’addition sur un centre de Linley Brasse (94e), mais son robuste attaquant nigérian Moses Obonogwe trouva le moyen de faire le plus difficile en ratant sa tentative devant des buts dégarnis.
« Je suis heureux de cette victoire. Les joueurs ont bien joué le coup. Ils avaient en face d’eux les leaders du championnat. Nous avons encore du travail, mais c’est un résultat qui va galvaniser le groupe et c’est aussi un encouragement pour nos supporters », souligne Danilo Perticot.