La Barclays Mauritius Premier League reprend ses droits ce week-end après deux semaines de trêve, participation du Club M à la Cosafa Cup en Afrique du Sud oblige. Le match qui monopolisera l’attention sera celui mettant aux prises l’ASPL 2000 au CSSC, dans le cadre de la 31e journée de la BMPL, au stade Saint François Xavier à partir de 15h30.
Le duel s’annonce disputé tant pour les Port-Louisiens que pour les Curepipiens. Les premiers, deuxièmes du classement derrière le Cercle de Joachim avec 59 points, sont bien partis pour consolider leur acquis. À moins d’un faux pas monumental face à une équipe en plein marasme, on voit mal Port-Louis échouer sur l’obstacle curepipien. D’ailleurs, l’ASPL 2000 est codétentrice, avant la 31e journée, de la meilleure attaque avec 56 buts marqués. Et Sakhoor Boodhun pourra éventuellement s’appuyer sur son duo offensif Ludovic Lafoudre-William Site pour porter le danger dans le camp adverse.
Par contre, pour le CSSC, les choses s’annoncent un peu plus compliquées. Présentés comme des challengers potentiels dans la course au titre, les Curepipiens voient au contraire le frère ennemi Cercle de Joachim les devancer et se positionner comme les éventuels champions. Le CSSC, qui s’est séparé de son coach Fidy Raisanaivo depuis un peu plus d’un mois, ne semble pas s’en remettre. La dernière défaite des coéquipiers de Fabrice Pithia contre Pamplemousses (0-1) devient donc l’affront à laver. De plus, en cas de victoire, le CSSC pourra s’enorgueillir d’avoir épinglé un des leaders à son tableau de chasse.
De son côté, le Cercle de Joachim accueillera au stade George V l’AS Rivière du Rempart pour un match a priori à sa portée. Déjà, l’attaque de Joachim semble tourner désormais à plein régime. En témoignent les six buts marqués lors de la dernière sortie de la bande à Joe Tshupula contre l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers à Flacq. Une confiance retrouvée pour les Curepipiens, mais qui doivent tout de même se méfier du vieux briscard qu’est Sewram Gobin, qui porte, presque seul, son équipe sur ses épaules. Les chiffres, pour l’instant, parlent pour Gobin, qui est comeilleur buteur de la BMPL (18 buts) avec Gurty Calembé.
Le troisième du championnat, Petite Rivière Noire FC, se déplace cette semaine au stade Auguste-Vollaire à Flacq pour défier l’Entente Boulet Riche Mare Rovers. Si rien ne semble aller dans le sens de la marche pour le PRNFC, l’EBRRMR est bien ancrée dans les profondeurs du classement avec seulement 15 points. Ce qui ouvre d’ailleurs un boulevard pour les joueurs de l’Ouest, qui devra affronter la plus mauvaise défense (93 buts encaissés) du championnat.
Les deux autres rencontres verront le Chamarel SC et La Cure Sylvester s’affronter au stade Germain-Comarmond à Bambous, alors que le Pamplemousses SC défiera l’AS Quatre Bornes à Anjalay. Notons que les rencontres débuteront à 15h30.