L’ASPL 2000 et l’AS Rivière du Rempart ont repris leur marche en avant, hier, au cours des matches en retard comptant pour la 21e journée de la BMPL. Leurs victimes : l’AS Quatre-Bornes et les GRSE Wanderers, vaincus respectivement sur le score de 2-0 et 3-1.
C’était, sans doute, le match à ne pas rater pour le champion en titre. Armés de leur bonne volonté, les Port-Louisiens ont vite fait de plier la rencontre au stade Guy Rozemont. Emmanuel Vincent-Jean, en défenseur providentiel, a ouvert la marque dès la 5e minute de la rencontre, avant que Prinseley Ciceron ne corse définitivement l’addition une demi-heure plus tard. Les Port-Louisiens affirment un peu plus leur place dans le haut du tableau, se positionnant désormais, avec 54 unités, à seulement deux longueurs du Pamplemousses SC, troisièmes.
Le match de la deuxième partie du tableau opposait deux équipes amorphes en championnat. Avec les Rastas réceptionnant leur adversaire du jour, cette joute prenait encore toute son importance pour ces derniers, à la lutte contre la descente. Sauf qu’ils se sont fait surprendre pendant cette rencontre. S’ils ont pris les devants dès la 13e minute, sur une réalisation d’Alexandro Jolicoeur, ils auront toutefois tout perdu en deux minutes.
Le réveil — tardif — de l’AS Rivière du Rempart surviendra à la 67e minute. Rogelio Antalika a d’abord remis les deux équipes à niveau. Ensuie, Warren Sheikrajah, à la 71e, a permis aux Nordistes de prendre l’avantage. Les Rastas ont cru pouvoir revenir. Mais Jonathan Édouard, en fin de partie (87e), aura raison de la défense sudiste. Cette victoire sert largement les desseins des Nordistes, qui possèdent désormais trois points d’avance sur leur plus proche poursuivant, le Savanne SC.
Les Wanderers, pour leur part, boivent le calice jusqu’à la lie. Avec seulement 15 points en championnats, le miracle semble impossible. Les 23 défaites qu’ils ont subies cette saison pèsent définitivement lourd dans la balance.