La 22e journée du championnat local de football professionnel se poursuit cet après-midi avec plusieurs rencontres au programme. Le match phare mettra aux prises Pamplemousses SC à Petite-Rivière-Noire au stade Anjalay. Le leader Bolton City devra bien négocier son déplacement dans le Sud de l’île pour y affronter Grande-Rivière-Sud-Est Wanderers alors que La Cure Sylvester croisera le fer avec l’Association Sportive de Quatre-Bornes (ASQB) au stade St-François Xavier. Savanne et Cercle de Joachim en découdront au stade George V.
Victorieux de la Coupe de La République, le Pamplemousses SC est désormais focalisé sur le championnat et l’objectif demeure ni plus ni moins que le titre de champion. Autant dire que les Nordistes ont toutes leurs chances puisqu’ils comptent plusieurs matches de retard. Mais attention au traquenard face à Petite-Rivière-Noire.
D’ailleurs, le coach de cette dernière formation connait bien la maison blanc et bleu, lui qui était jadis leur mentor. « Pamplemousses est l’équipe la plus complète du championnat avec un effectif de qualité. Nous devrons rester sur nos gardes et faire preuve de beaucoup de maîtrise pour contrecarrer leurs offensives. Car Tony François possède des tueurs en attaque. La moindre déconcentration pourrait se payer cash et il ne faut pas oublier que cette équipe est l’une des prétendantes au titre », a fait ressortir le technicien malgache.
Ce dernier a souligné que son compatriote et attaquant Fabrini Razah est le joueur clé de Pamplemousses. « C’est le poumon de l’équipe. Tout passe par lui. Si nous arrivons à le neutraliser, nous avons des chances de remporter la victoire. Mais je suis quelqu’un qui fait mes devoirs et je peux vous dire que les Nordistes auront beaucoup de difficulté à nous battre. Nous ne viendrons pas en tant que victimes expiatoires. Ce n’est pas dans mon ADN ainsi que dans celui du club ».
Tony François est donc prévenu. Ses joueurs devront se surpasser pour faire la différence. Mais force est de constater qu’ils possèdent beaucoup d’arguments avec la présence du meilleur attaquant, Brandly Zizi Ratovonirina, du jeune Kengy Saramandif ou encore du virevoltant ailier, Kevin Perticots. Fidy Rasoanaivo a pour sa part une revanche à prendre, ayant été éliminé de la Republic Cup par ces mêmes Nordistes. PRNFC a été l’une des formations les plus en forme en 2017, pointant à la troisième place à une longueur du vice-champion.
Le néo-promu et leader Roche-Bois Bolton City aura de son côté un déplacement à Mahébourg pour y défier la lanterne rouge, GRSE Wanderers. Si sur papier, l’équipe de la banlieue de la capitale part largement avec les faveurs des pronostics, Jérôme Thomas est conscient que ce ne sera pas un match de tout repos. « Nous n’avons pas pour habitude de sous-estimer un adversaire. Nous abordons toutes nos rencontres avec la même détermination. Mais il ne faut pas oublier que face à cette formation, nous avions été accrochés (1-1). Donc, c’est dire de la qualité du groupe. Ils ont beau être derniers du championnat, force est de constater qu’ils se sont bien améliorés », a avoué Jérôme Thomas.
GRSE Wanderers: une équipe joueuse
Ce dernier a toutefois noté une qualité indéniable chez les Rastas. « C’est une équipe joueuse, qui va au casse-pipe. Preuve en est de la finale de la Coupe de La République perdue contre Pamplemousses (2-4). Nous sommes prêts à en découdre et nous ferons tout pour repartir avec les trois points de la victoire », a-t-il soutenu. À noter que deux joueurs sont blessés du côté de Bolton, à savoir Nathan Spéville et Patrick Constant. Le Camerounais Yannick Okala n’est quant à lui pas au pays en raison d’un problème de passeport. Au stade St-François Xavier, La Cure Sylvester croisera le fer avec l’ASQB dans une rencontre qui s’annonce très disputée. En perte de vitesse depuis le début de l’année, La Cure devra se resaisir face à la bande à Benjamin Théodore, réputée difficile à manier. À titre d’information, l’ASQB pointe à la cinquième place avec quatre points d’avance sur La Cure Sylvester. Li Tien Kee, Augustin et autres Jubeau devront se montrer sous leurs meilleurs jours pour faire honneur à leurs supporters.
Le dernier match verra s’affronter le Savanne SC au Cercle de Joachim. Les Sudistes, premier relégables, voudront reprendre du poil de la bête face à une équipe qui est également à la recherche d’automatismes. Un nul n’est pas à écarter entre ces deux formations même si les Curepipiens paraissent mieux placés pour l’emporter.