L’école de Barkly, qui compte 139 élèves, se retrouve souvent avec des enfants issus de milieux difficiles, nécessitant une attention particulière tant au niveau académique que pour leur propre épanouissement. Dans cette optique, l’établissement scolaire, avec le soutien du ministère de l’Éducation, compte aménager une classe intégrée. Le projet devrait se concrétiser d’ici à janvier 2013. Cette classe bénéficiera de l’aide du CEDEM. Toutefois, le MIE sera appelé à travailler sur un curriculum spécifique pour ces élèves en vue de leur procurer un enseignement adapté.
L’éducation des élèves ayant des besoins particuliers fait toujours l’objet de préoccupations au niveau des écoles qui accueillent des enfants issus de milieux difficiles. Les politiques inclusives au niveau scolaire visent à encourager les élèves ayant des besoins particuliers à poursuivre leur scolarité. Cependant, ils sont relativement peu nombreux à le faire. Certains ne finissent pas leurs études et décrochent. L’objectif social de l’éducation inclusive, souligne le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree, est d’accommoder les aspirations de tous les élèves, y compris ceux identifiés comme ayant des besoins particuliers. La Barkly GS, l’une des plus vieilles écoles de la région, compte actuellement 139 élèves, tous issus de quartiers avoisinants. Le CPE Pass rate l’an dernier était de 17,5 % comparé à 22,7 % en 2010. Cette situation peut être due aux taux d’absentéisme, qui n’a cessé d’augmenter, ou simplement au fait que certains enfants nécessitent une attention particulière et n’arrivent pas à trouver leur place parmi les autres. L’aménagement d’une classe intégrée s’inscrit ainsi dans la politique d’encourager les enfants ayant des besoins particuliers à poursuivre leur scolarité tout en leur donnant un enseignement et encadrement adaptés.
Cette classe intégrée nécessitera une nouvelle mise en place avec du matériel informatique, un coin TV, un coin lecture et de nombreux jeux éducatifs. Emtel Ltd a fait don de Rs 100 000 pour l’achat d’équipements pour cette classe qui devrait être prête d’ici janvier 2013. L’enseignement sera assuré par deux professeurs qui seront formés à cet effet. Ils seront appelés à développer des pédagogies appropriées de recherche-action centrées sur l’apprenant.
Ce projet bénéficiera de l’aide du CEDEM tant au niveau de la formation des personnes ressources que pour la formulation des programmes. Est également proposé, un réseau avec le MIE, les psychologues, les travailleurs sociaux et d’autres ministères et organismes afin qu’une nouvelle approche soit progressivement mise en place afin de répondre à de telles situations. Cette approche comprend le diagnostic précoce, le curriculum et la pédagogie appropriée, le reporting, la stratégie d’évaluation et le mécanisme de réinsertion. Quatre élèves ayant des besoins particuliers ont déjà été identifiés à Barkly GS. La pratique actuelle est d’organiser des rencontres avec un psychologue ou un travailleur social. Ces cas seront désormais transférés dans les classes intégrées et suivis régulièrement.