Les deux comités disciplinaires institués pour entendre Mes Satyaprakashsing (Ravi) Rutnah et Kalidass (Sanjeev) Teeluckdharry ont été appelés ce matin en Cour suprême. Ces deux membres du barreau avaient assuré la défense d’Avinash Treebhoowon dans le procès aux Assises sur la mort de l’Irlandaise Michaela Harte.
L’affaire de Me Rutnah, prise devant un Bench composé d’Eddy Balancy, de la juge Rehana Gulbul et du juge Saheed Bhaukaurally a été renvoyée à jeudi prochain car la Bar Association n’était pas présente.
Convoqué par les juges, Me Rishi Pursem, qui paraît pour l’association dans l’autre cas, a expliqué qu’il était au courant de l’assignation de la Bar Association, mais pas de manière formelle. Il a précisé que personne ne lui a donné des directives pour qu’il la représente dans cette affaire.
Ce jour-là, il faudra, comme convenu la semaine dernière, que le ministère public et l’Association des avocats fassent connaître leur position quant à une éventuelle présence de l’Attorney General comme partie. Me Ivan Collendavelloo SC, qui défend Me Rutnah, a d’ailleurs rappelé ce matin que c’est bien l’Attorney General qui a formulé l’accusation contre son confrère. C’est le ministère public qui présentera le dossier à charge devant le comité disciplinaire.
Dans le cas de Me Teeluckdharry, des débats ont été engagés devant le chef juge suppléant, Keshoe Parsad Matadeen, qui avait à ses côtés sur le Bench le juge Asraf Caunhye, sur sa demande de conditional leave pour faire appel au Privy Council du rejet de sa motion dans laquelle il avait réclamé une judicial review de la décision d’instituer ce comité disciplinaire.
Il a retenu les services de Mes Désiré Basset, Gavin Glover et Ravin Chetty, tous Senior Counsels. Intervenant, le premier nommé a rappelé que le recours au Privy Council est validé quand la Constitution est en jeu et quand il est question d’une grande importance de l’intérêt public.
Me Bobby Madhub, Deputy Solicitor General, qui représentait l’AG, assisté de Mes A. Moolna Deputy Chief State Attorney, et Me Iqbal Maghooa, Deputy DPP, ont également paru dans l’affaire, ainsi que Me Rishi Pusem, qui représentait le Bar Council.