« En tant que décideurs politiques, nous souhaitons qu’un travail approfondi soit réalisé en vue de l’installation de barrières aux intersections du métro express ». C’est ce qu’a déclaré le ministre du Transport, Alan Ganoo, ce mardi 11 février au lancement d’une compétition de court-métrage sur la sécurité routière.

Alan Ganoo affirme qu’un comité technique se penche sur le besoin ou non d’installer des barrières de sécurité. « Jusqu’à maintenant, les experts ne semblaient par d’accord. Ils disaient qu’il n’y avait pas de barrage pour les trams ou métro dans les autres pays, mais seulement pour les trains à grande vitesse (…) Nous étudierons le rapport des techniciens à cet effet et nous prendrons une décision à la lumière de celui-ci », dit le ministre du Transport.

Une decision à ce sujet pourrait d’être prise d’ici la semaine prochaine.

Pour rappel, un accident entre un tram du Métro express et une voiture avait eu lieu le vendredi 31 janvier à Vandermeersch, à l’intersection dite Malartic. Une voiture, de la marque Kia, est entrée en collision avec le flanc gauche d’un tram. Les deux véhicules ont subi des dommages. Or, de nombreuses voix demandent que des barrières soient installées à cet endroit.