La première Division de basket-ball reprend ses droits après une trêve de neuf mois. L’équipe du Curepipe Starligt dirigée par le Français Rafael Richiero a été sacrée championne la saison dernière. Elle retrouve l’élite cette année avec les Hoop de Beau-Bassin/Rose-Hill qui ont été promus après leur victoire en barrage face à Forest-Side, qui fait le chemin inverse. Pour cette nouvelle saison, deux nouveaux clubs se sont joints à la lutte : Le Centre de formation de basket-ball (CNFBB) des -16 ans et l’équipe B des Mahébourg Flippers.
Le CNFBB entraîné par le duo Christophe Saubestre-Didier Guillemin se jette dans l’arène après plus d’un an après sa mise sur pied. L’effectif est composé uniquement de jeunes de -16 ans exclusivement formés au club par l’ancien Directeur technique national (DTN) Charles Tassin avant que Saubestre et Guillemin ne prennent les rênes après la fin de son contrat. Cependant, le CNFBB participe hors concours. C’est-à-dire que si le CNFBB est sacré champion de la 1st Division, il ne sera pas promu parmi l’élite. Sacre ou pas, les jeunes du centre de formation sortiront de cette compétition grandie.
Pour le début des hostilités, ils affronteront aujourd’hui, le Forest Side SC qui a pour mission de retrouver les sommets après une saison 2015/16 catastrophique en Super League. Mais leur coach, Henry Hon Ping n’aura pas la tâche facile puisqu’il a perdu quelques joueurs après la relégation de son équipe. Certains sont partis ailleurs tandis que d’autres ont pris leur retraite. Il devra ainsi relever le défi avec ses nouveaux recrus tout en comptant sur ses fidèles lieutenants. Le Forest Side SC, sur papier, part néanmoins avec un gros avantage. Logique, puisque la formation dirigée par Henry Hon Ping évolue à un autre niveau en tenant compte de leur expérience.
Autre équipe qui fera son baptême de feu ce soir : les Mahébourg Flippers B. La formation mahébourgeoise est placée sous la responsabilité de Pascal Prayag mais est entraînée par Bernard Lubois, un cadre de l’équipe A des Flippers. Avec l’appui d’autres membres de l’équipe senior qui encadreront également ces jeunes âgés entre 15 et 25 ans, il aura la lourde responsabilité de mener ses protégés à bon port face aux Blackshields. Un premier match qui s’annonce compliqué pour les Flippers B, sachant que dans leur rang, certains effectueront leur début avec le club.