Rien, absolument rien ne va plus au sein du basket-ball mauricien. Sans risque de se tromper on dira qu’il y a le feu à la maison puisque, comme indiqué dans notre édition de la semaine dernière une assemblée générale spéciale de la Fédération mauricienne de Basket-Ball (FMBB) est prévue pour le 14 septembre à 10h à Phoenix. Il va sans dire que la situation est  catastrophique et sans doute le président, Philippe Lee Kam Chung veut en découdre le plus rapidement possible avec son vice président, Alvin Ahtave C’est le moins que l’on puisse dire puisque cette assemblée générale spéciale annoncé au départ pour le 21 septembre arrive une semaine plus tôt. Tout un symbole…
Les clubs sont désormais informés par voie de courrier électronique depuis vendredi  dernier de la tenue de cette assemblée générale spéciale. Dans le courrier qui porte la signature de la nouvelle, désormais non Trainee, secrétaire administrative Luvleenah Nepal il est à noter que six items sont à l’agenda. La première motion demande par l’assemblée — il est à noter qu’une majorité de 18 clubs sur 24 on réclamé cette assemblée —  sont les raisons pour lesquelles la FMBB n’a pas appliqué le Statuts d’Arbitrage pour la saison de la 2013-2014. «Cette motion est capitale dans le sens où son non application a favorisé des clubs en particulier. La FMBB doit venir expliquer pourquoi elle ne respect pas ses propres statuts», a indiqué à Week-End un membre d’un club.
Le libellé des motions semble avoir été très bien calculé puisque la deuxième motion à l’agenda concerne les sanctions prises contre Malherbes Harlems qui a été une des victimes de la non application de Status d’Arbitrage. Il va sans dire que si cette motion fait l’unanimité dans l’assemblée, tout laisse croire que des changements sont à prévoir à divers niveau. Des changement sont aussi à prévoir au niveau de l’encadrement des sélections nationale qui doivent se préparer pour les 9e Jeux des Iles de l’océan Indien en août prochain aux Seychelles.  «La encore des nominations ont été faite sans trouvé une unanimité au sein de la fédération. Du reste la nomination de James Lee (féminin) et Mohamed Ozegia (masculin) ont provoqué la première cassure au sein du comité directeur», nous affirme un membre du comité actuel.
La racines du mal
Pour trouver une paix et de pouvoir continuer à travailler, les clubs ont décidé de s’attaquer à la racine du mal. Pour s’en débarrasser une bonne fois pour tout et très vite le mal ou les maux ont été identifié. Les clubs ont donc  décidé de venir d’abord avec une motion de «non confidence» à l’égard du 1er vice président de la FMBB, Alvin Altave et contre le trésorier Guillaume Françoise pour « non respect of good Governance, good Management Practice and payment as regards to the contract of the National Coach and their Assistant, of both Men and Women National Teams».
Si cette motion passe, il va sans dure que ces deux dirigeants de la FMBB qui font parti de ce dans le monde du basket mauricienne appel «la clique de Curepipe» n’auront pas cher payé pour leur tête. Une motion pour les bannir du basket-ball local pendant 10 ans sera présenté à l’assemblée. Notamment en raison du fait qu’ils ont effectué des paiement sans chercher l’aval du comité directeur et du président.
Par la suite l’assemblée s’intéressera aussi à Mr Kim ou si vous voulez Kim Chan Pang Cheong de Forest Side Club. Une motion contre celui qui est considéré comme le «tireur de ficelle» des agissements de Alvin Ahtave et Guillaume Françoise, a été déposé et comme ces dernières l’assemblée sera appelé à statuer sur une suspension de 10 ans. Mais les clubs veulent aussi sa tête pour avoir envoyé des «disrespectful mails to the President and the Responsible of the Technical Committee of the Federation.»
La situation financière de la FMBB sera aussi à l’ordre du jour.