La FMBB (Fédération mauricienne de Basket-Ball), en panne après la démission de trois de ses membres, quelques jours seulement après l’assemblée générale de mars dernier, a donné un coup d’accélérateur pour débloquer la situation. Les six membres restants se sont du reste réunis en quelques occasions ces derniers temps, afin de faire bouger les choses. Ils ont ainsi fait appel à un ancien président, à savoir Hedley Rotasse, pour travailler sur les nouveaux amendements à apporter aux statuts internes de la fédération. Une ébauche a d’ailleurs été soumise aux membres, vendredi après-midi, à Phoenix. Lors d’une rencontre avec la presse, hier, à Port-Louis, les membres de la FMBB ont indiqué qu’une assemblée générale se tiendra d’ici un mois, afin d’approuver ces règlements avant de procéder ensuite à l’élection du nouveau bureau de la fédération.
Selon James Lee Fye (vice-président), entouré des membres de la fédération, la rencontre d’hier était très important. « Nous voulions lancer un signal fort pour montrer que nous sommes toujours là. Nous travaillons dans la discrétion et nous tenons à dire aux basketteurs que nous ne les avons pas oubliés. Nous allons bientôt vers de nouvelles élections, mais avant il est très important qu’on travaille sur du solide et du durable. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de procéder aux amendements nécessaires dans nos statuts internes », a déclaré  James Lee Fye.
Ce dernier a du reste fait ressortir que c’est justement en raison des règlements que la fédération a connu des problèmes au cours de ces dernières années. « Nous avons profité pour tout mettre à jour et je crois que ce sera une très bonne chose pour la discipline. On veut travailler sur quelque chose de durable sur les 20 ans à venir. Pour ce faire, nous avons confié la tâche d’amender les statuts à un ancien du basket, nommément Hedley Rotasse », a-t-il souligné. Selon lui, Hedley Rotasse, assisté de Hedley Han et de Benon Soobiah, ont travaillé sur ces amendements depuis trois semaines. Cette équipe a ainsi soumis une ébauche de ce travail, vendredi, qui sera maintenant remis aux clubs pour écouter les critiques et suggestions.
Ce sera ensuite à l’assemblée générale d’approuver ces amendements avant qu’ils ne soient envoyés au Registrar Of Associations. Pour sa part, Hedley Rotasse, ancien international et président de la fédération, il était très important de jeter des bases solides. « Il est très important de travailler sur des règlements, afin d’éviter qu’on ne se trouve à chaque fois avec les mêmes problèmes. James (Lee Fye) a dit qu’il n’y avait pas d’amendements solides et nous avons revu les statuts jusqu’à la base, afin de situer la responsabilité de tout un chacun », a-t-il fait remarquer.
Selon Hedley Rotasse, cette première ébauche soumise à la fédération va permettre aux membres de travailler sur l’organisation d’une assemblée générale pour faire adopter ces nouveaux règlements. Il a ajouté que son travail ne s’arrête pas à cette ébauche, mais qu’il compte envoyer une copie des propositions aux clubs. « Il est important que tout le monde ait son mot à dire dans ce que nous faisons. Nous voulons tous que la grande famille du basket-ball soit sur la même longueur d’onde », a expliqué Hedley Rotasse.
Ce dernier a ajouté qu’une étape a été franchie et qu’avec l’accord de la fédération, il compte dans les jours qui viennent rencontrer les présidents de clubs, les entraîneurs et joueurs, afin de leur exposer la situation. « Nous allons leur donner des bases pour réfléchir. Car comme je l’ai aussi expliqué, nous voulons que tout le monde se sente concerné et fasse surtout savoir son point de vue. C’est vraiment très important dans le cadre de cette relance », a-t-il avancé.
Pour sa part, Gérard Etiennette affirme qu’il était très important que les membres réagissent. « Le basket-ball était à la croisée des chemins et il fallait prendre une décision. Chacun interprétait les règlements à sa façon et à la demande du ministère de la Jeunesse et des Sports, du COM (Comité olympique mauricien) et du Registrar of Association, nous allons revoir nos statuts. il était grand temps de mettre de l’ordre et de marcher tous dans la même direction. « James (Lee Fye) a contacté Hedley (Rotasse) pour revoir les statuts et avec son équipe, je trouve qu’il accomplit un travail fantastique. », a-t-il indiqué.
Selon lui, il va falloir maintenant mettre en place les comités régionaux (9 comme l’exige le Sports Act) et aller vers de nouvelles élections. « Tout ce que nous souhaitons, c’est que tout se passe bien. Nous voulons également que l’assemblée générale se déroule dans une atmosphère saine et que tout le monde en sort satisfait », a-t-il déclaré. A noter qu’en attendant la tenue de cette assemblée générale, les membres de la fédération vont travailler à la mise en place des comités régionaux.