Les basketteurs d’Attila, seule autre équipe invaincue avec le Real dans la Super League, a maintenu le contact avec le leader, en dominant facilement son sujet, hier, dans le cadre de la sixième journée, au gymnase James Burty David, à Curepipe. Une rencontre maîtrisée par les Port-Louisiens, du début à la fin.
La victime des Port-Louisiens n’est autre que les Curepipiens du Forest Side BC. Une victoire aisée, sur le score sans appel de 81-54, qui pousse Forest Side un peu plus dans les bas-fonds du classement général de la Super League.
Cette victoire permet du coup à Attila de rester au contact du Real, l’autre équipe qui n’a pas encore connu de défaite depuis le coup d’envoi de la saison.
Le choc entre les deux équipes n’est pas pour tout de suite, même si on se rapproche de l’échéance. En effet, les deux formations ne se croiseront qu’au 10e tour. L’explication, alors, promettra d’être chaude.
L’autre rencontre de la sixième journée mettait aux prises l’Ecole de Basket de Cassis (EDB Cassis) à BBRH-Hoop. Si l’équipe féminine de Hoop domine le basket-ball local depuis quelques années déjà, leurs homologues masculins, par contre, peinent à rentrer dans le même rythme.
En effet, encore une fois, malgré une belle opposition, ils ont courbé l’échine. Cette fois, le bourreau de BBRH-Hoop se nomme EDB Cassis. Les protégés de Clency Pragassa n’ont laissé aucune chance aux Rose-Hiliens, les poussant dans leurs derniers retranchements. A la fin, ils s’imposent 82-60.
La troisième rencontre de la journée opposait les néo-promus de Hammers aux Mahebourg Flippers. Depuis leur coup d’éclat, où ils avaient fait jeu égal avec l’ASVP et avaient perdu la rencontre sur le fil, les Hammers avaient laissé entrevoir de belles perspectives.
Mais il semblerait qu’ils doivent encore passer quelque temps à apprendre de leurs erreurs pour aller enregistrer une deuxième victoire. Toujours est-il que les coéquipiers de Pascal Prayag ont été les plus réalistes devant les paniers, s’imposant avec une certaine facilité, 65-49.
Les prochaines journées s’annonceront déterminantes pour les formations qui espèrent jouer les premiers rôles.
Le premier choc de la septième journée surviendra dès ce dimanche, à 17 h. Les Roche Bois Warriors défieront Attila, dans une rencontre qui servira de test pour ces deux équipes. Une semaine plus tard, le Real, grand favori à sa succession, sera opposé aux modestes Rose-Hilliens de Hoop. Ces deux rencontres se disputeront au gymnase James Burty David, à Curepipe.
Deux autres rencontres sont prévues, ce dimanche, à Curepipe. On verra l’EDB Cassis aux prises avec les Vikings à 15 heures, puis, les Curepipiens de Forest Side aux prises avec les Mahebourgeois des Flippers, à 19 h.
Mardi 20 août, l’ASVP, qui reste sur une série de deux victoires, tentera de prendre les deux points du succès aux Curepipiens du CSSC. Cette rencontre se jouera, contrairement aux autres, au gymnase Palmerstone, à Vacoas, à 19 heures.