La journée de basket-ball axée sur le social qui s’est tenue au Gymnase de Phoenix a été un succès. D’une part, pour l’action qu’a voulu entreprendre la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB), d’autre part, pour les comités régionaux qui ont pu mettre sur pied des sélections régionales.
Au menu de cette journée, une collecte de sang et surtout quatre rencontres de basket-ball. La première, qui opposait une sélection d’équipes de D2 de la région nord à une formation d’équipes de D2 du sud, a vu la victoire du comité régional de Curepipe sur le score de 62 à 33.
Dans la deuxième rencontre, les filles de BBRH-Hoop opposées à celles des Harlems ont fait la leçon à leurs adversaires (69-29). « Ce n’est pas le score qui est important. Je tiens à remercier les équipes qui ont joué le jeu pour la bonne cause », souligne Alvin Athave, président par intérim de la FMBB.
La troisième rencontre de la journée a mis aux prises les membres de la FMBB à une sélection de vétérans. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers ont toujours de beaux restes. La preuve : leur victoire aux dépens de l’équipe de la FMBB sur le score 69 à 47.
« Nous avions voulu voir ce que la cohésion pouvait donner. Comme je l’ai dit, ce n’est pas le score qui importait mais que tout le monde se soit amusé. » La dernière rencontre a opposé la sélection nord à la sélection sud. Une victoire sur le fil, remportée par le Sud, sur le score de 56 à 48.
On pourrait cependant pointer deux choses du doigt. La FMBB gagnerait premièrement à trouver des moyens pour attirer le public dans les gradins. « C’est vrai. Il n’y a pas eu l’affluence que nous attendions. Mais nous sommes satisfaits malgré tout », explique Alvin Athave. D’ailleurs, il cite en exemple la somme de Rs 18 000 réunie au courant de la journée. « Malgré tout, on peut appeler ça une bonne journée. »
De l’autre côté, on note, avec une certaine pointe de regret, l’absence de certaines équipes phares du basket-ball local. Si la plupart des ont joué le jeu, d’autres ont carrément été absentes de la journée. « Je trouve cela dommage », regrette Alvin Athave.
L’USBBRH, selon nos renseignements, avait déjà une activité prévue ce dimanche. Mais quid des autres clubs ? Quid des joueurs qui devaient faire des travaux communautaires pendant les activités organisées par la FMBB ? Et cette journée de dimanche, organisée avec un but caritatif, était l’occasion de faire du basket-ball autrement…