Maurice a enregistré, samedi, sa troisième défaite de la CAN U 16 de basket-ball au gymnase de Phoenix. Mais cette fois, la différence entre la sélection locale et celle du Mali était presque palpable. Les Maliens, candidats à la couronne, ne se sont pas ménagés contre une modeste équipe de Maurice, s’imposant du même coup sur la plus grosse marge de la compétition : 165-23 !
Les soirées se suivent et se ressemblent pour le camp mauricien. Défait en ouverture contre le Mozambique, bis repetita contre la Tunisie et enchaînement sur la même lancée contre le Mali, qui, pour la petite histoire, est vice-championne d’Afrique en titre. Loin de se chercher des excuses, Christophe Saubestre, de Maurice, voit les choses différemment. « C’était dur. Mais cela nous a permis de nous situer aujourd’hui. »
Sauf que Maurice était vraiment en deçà de son adversaire. Dès l’entame, Daniel Sandian et ses coéquipiers ont subi la loi malienne, menée 8-0 avant que ce dernier ne marque le premier panier mauricien. Quelques éclairs de génie par ci, des erreurs défensives par là, cela a permis à Maurice de marquer tout de même 23 points sur la rencontre, alors que le Malien Siriman Kanoute a quasiment marqué le double (50 points) à lui seul.
Pour Christophe Saubestre, les choses ne peuvent que s’améliorer. « Nous rejouons le Mali lundi soir. Nous ferons mieux », croit-il. Pas sûr cependant que la seule bonne volonté du groupe mauricien soit au mieux, avec deux joueurs, David Crudo et Alexandre Wong, actuellement blessés. « Sans eux, ce sera encore plus compliqué. J’espère que nous pourrons les récupérer », lâche le coach.
Pourtant, Christophe Saubestre persiste à croire en des lendemains meilleurs pour la sélection nationale. « Nous découvrons à peine ce niveau. Nous avons bien assimilé le premier tour et avons compris qu’il nous faut plus d’agressivité », analyse-t-il. L’entraîneur malien, Ibrahim Cissé, juge que ses protégés ont été à la hauteur des espérances jusqu’ici. « Nous sommes venus avec l’objectif de soulever le trophée. Je suis amplement satisfait de la performance des garçons. »
Dans l’autre rencontre du groupe A, le Mozambique et la Tunisie ont longuement bataillé pour voir cette dernière s’imposer 67-60 au terme des quatre quarts-temps et de trois périodes additionnelles.