Maurice a été éliminée de la course, alors que l’Algérie a rejoint le dernier carré malgré une défaite contre le Rwanda (groupe B), hier au cours de la dernière journée de la phase de poules de la CAN U16 de basket-ball qui se déroule actuellement à Phoenix. Après une journée de repos mercredi, on voit donc un peu plus clair avec les confirmations reçues auprès des principaux prétendants.
Comme à l’aller, Maurice a subi la dure loi des Mozambicains 83-31. Pourtant, Christophe Saubestre, l’entraîneur national, y voit là quelque chose de positif. « On a beaucoup mieux joué », estime-t-il. En effet, ce sont des Mauriciens décomplexés qui se sont présentés sur le parquet, tenant parfois tête au Mozambique, mais inexorablement renvoyés à leurs études au buzzer. « Je suis malgré tout content du visage que nous avons montré, mais surtout de voir les mines que les garçons affichent. Cela prouve qu’on est sur la bonne voie pour la suite », explique-t-il, avançant par la même occasion que le groupe « a fait de gros efforts. »
Cela dit, les choses s’annoncent compliquées pour Maurice ,qui affrontait en début d’après-midi Madagascar dans un match de classement pour déterminer qui jouerait les cinquième et sixième places. « Si on devait voir les choses différemment, on va dire qu’on va se mesurer à une équipe de la zone. Au moins, on pourra se situer par rapport à eux. »
L’autre rencontre du groupe A a vu le Mali maintenir sa série victorieuse, avec un nouveau succès aux dépens de la Tunisie (70-46). Les Maliens se sont contentés de faire le boulot, sans forcer, alors qu’ils avaient la possibilité de soigner leurs statistiques.
De son côté, l’Algérie s’est qualifiée au forceps pour les demi-finales. En fait, la situation était compliquée dans le groupe B, où trois formations pouvaient encore émerger, après que les Égyptiens ont depuis longtemps validé leur ticket pour le dernier carré. L’Algérie, Madagascar et le Rwanda s’étaient déjà positionnés, mais il fallait attendre le vainqueur de l’ultime match de la poule B, entre les Nords-Africains et les Rwandais, pour déterminer qui emboîterait le pas aux Pharaons.
Ce sont finalement les Algériens qui, quoique battus 57-55 par les Rwandais à la toute dernière minute de la rencontre, passent en demi-finale. « Un soulagement énorme », avance Benakouche Azzedine, l’entraîneur de la sélection algérienne. Ils affrontent ce soir le Mali dans un match où ils ne se font pas d’illusion.
L’Égypte a pour sa part signé une sixième victoire de rang dans la compétition, en disposant cette fois de Madagascar pour la deuxième fois en phase de poule. Les Égyptiens se sont imposés sur le score de 98-75, alors que les Malgaches ont pendant un temps fait douter les champions en titre.