Les deux autres rencontres de la troisième journée de compétition ont livré de belles joutes, avec les Mahoraises de TCM qui ont remporté une victoire d’anthologie face aux Seychelloises d’Anse Étoile Stars et les Seychellois de PLS Hawks qui ont enchaîné avec une deuxième victoire face au Mahorais du TCO.
Dans une rencontre pourtant mal engagée, car menées 15-0, les Mahoraises ont remonté le déficit, jouant un basket-ball propre. Certes, le score est serré à la fin de la rencontre (38-35), mais le mérite revient aux Mahoraises, dont on ne connaissait pas la force.
Par contre, en masculin, les Seychellois de PLS Hawks maintiennent la pression sur les Mauriciens du Real et les Malgaches d’ASTUC. Eux aussi ont livré un match d’exception en voyant fondre sur eux les Mahorais en fin de partie, alors qu’ils avaient une avance de plus de 20 points.
Mais un sursaut d’orgueil des Mahorais, piqués au vif, leur permet de réduire l’écart pour terminer à 97-83. James Joubert, team manager des Hawks, relativise la performance des siens. « Ce n’était pas forcément facile. Comme vous l’avez vu, c’était très physique, mais on a joué. » Cette deuxième victoire en deux sorties donne forcément des envies de finale. « On a joué un peu mieux que nos matches précédents. Mais maintenant, on se concentre sur la suite », conclut-il.
Mauriciens et Seychellois sont en repos aujourd’hui. Par contre, place à un Tampon/BCM du tonnerre à 17h, suivi d’un TCO (Mayotte)/Saint Pierre à 19h au gymnase de Phoenix. On suivra l’évolution des Réunionnais, eux qui ont jusqu’ici joué de malchance et qui ont raté leurs deux sorties.
Par contre, demain, les choses seront plus corsées, puisque Hoop reprend du service face aux Mahoraises du TCM et le Real se retrouvera aux prises avec le TCO. Un faux-pas des deux équipes pourrait nuire à leurs ambitions.