Les joueuses du BBRH-Hoop ont remporté leur premier duel dans cette édition 2013 de la CCCOI, contre les Seychelloises d’Anse Étoile Stars. Une rencontre que les protégées de Rubin Batterie n’ont jamais lâchée et qu’elles ont remportée 40-34.
Si les deux équipes voulaient s’imposer dans la rencontre d’ouverture, elles n’en ont pas donné l’impression puisqu’il a fallu attendre avant de voir le premier panier. Sans doute les deux équipes se cherchaient-elles, ou peut-être le fait d’avoir eu à jouer en premier. Mais à la fin du premier quart-temps, seulement 12 points ont été marqués. Égalité entre les deux formations. « Nous avons péché par manque de compétition », reconnaissait Rubin Batterie après la rencontre.
Le deuxième quart-temps sonne le réveil des deux équipes et on assiste à une relance de la rencontre. Du côté de Hoop tout comme du côté d’Anse Étoile, on se rend les coups. À la mi-temps, le score a évolué (16-10) en faveur des Mauriciennes. « Aussi étonnant que cela puisse paraître, on n’a pas joué comme à notre habitude. Nous avons raté au moins cinq paniers faciles », poursuit Rubin Batterie.
De retour de la pause, la situation évolue un peu mieux. D’un côté comme de l’autre, on retrouve la main, et les paniers à trois points se succèdent. Mais Hoop, procédant en contres, affirme son emprise sur le match. À 31-20, la rencontre est presque pliée. Il suffisait seulement de consolider les acquis.
« Il y a quelque chose qui n’a pas fonctionné. Nous avons manqué d’adresse aux tirs, et notre défense n’a pas marché non plus », laissait entendre Michel Malbrook, coach des Stars, qui doit composer sans Simone Malbrook, blessée.
À 4’35 de la fin, le score est de 37-27. L’écart est conséquent. Mais Hoop n’abdique pas forcément, ni Anse Étoile d’ailleurs. Les Seychelloises se rebiffent et comblent légèrement le retard (40-34). Le buzzer sonnera sur ce score. L’occasion pour Rubin Batterie de faire un bilan de cette première sortie. « Peut-être que c’est l’envie de trop bien faire. On a un peu tâtonné, puis on s’est repris. Mais il y a évidemment des stratégies à revoir », souligne le coach.
Du côté seychellois, on apprend de la défaite et on avance vers le prochain match. « Nous ne sommes pas rentrés dans le jeu. Mais à la prochaine rencontre on va faire mieux que ça », promet le coach Malbrook. Selon le programme, Anse Étoile doit affronter les Mahoraises du BCM demain à 13h.
Une réunion technique, qui devait se tenir hier soir, a été reportée à aujourd’hui pour discuter des amendements au calendrier.