Alors qu’elles observaient hier leur première journée de repos de la CCCOI qui se dispute actuellement aux Seychelles, les deux équipes mauriciennes, le Real en masculin et l’USBBRH en féminin, affichaient une confiance mesurée dans la suite des événements, qui ne s’annonce pas forcément plus facile pour elles.
C’est l’USBBRH qui a le plus à gagner. Après leurs deux premières victoires, les coéquipières de Caroline Adeline sont davantage motivées. Il leur reste un seul match à jouer pour se retrouver en finale. Sauf que les choses risquent d’être un peu plus compliquées. Car l’USBBRH a de fortes chances de se retrouver face à Mont Fleuri, cette même équipe coriace qu’elle avait toutefois battue pour son entrée en matière dans la compétition.
« Les filles sont gonflées à bloc. Techniquement, l’équipe a déjà un pied en finale », analyse Jean-Marie Bhugeerathee, entraîneur de l’USBBRH. Quelques éléments, à l’instar de Caroline Adeline, réalisent pour l’heure une bonne compétition. Cette dernière a marqué 53 points, pris 21 rebonds et marqué 13 lancers francs sur 15. « Elle est percutante. Et toute l’équipe est portée par cette envie d’aller plus loin ».
L’objectif d’atteindre la finale est presque atteint, il ne reste que l’obstacle Anse Étoile à franchir. « Il faut que nous perdions notre prochain match par 34 points pour ne pas être qualifiés », ajoute Jean-Marie Bhugeerathee, qui ne déplore pour l’instant aucune absence sur le terrain.
Du côté du Real, on a pansé les premières blessures. L’absence de Frédéric Dubois, qui s’est pris un coup à la tête lors de la rencontre face à Beau Vallon, risque de peser lourd. « Il lui faut un minimum de deux mois de repos », laisse-t-on entendre dans l’entourage du club.
Cependant, les Port-Louisiens doivent impérativement négocier leurs prochaines rencontres avec discernement. Déjà, demain, pour la reprise, ils affronteront les Mahorais du BCM. Pour la petite histoire, ces derniers sont parvenus à prendre la mesure des Réunionnais 59-58, mardi. Et l’année dernière, ils avaient donné beaucoup de fil à retordre au Real, lors de la CCCOI à Maurice. Vendredi est prévue la dernière rencontre face aux Réunionnais du BC St Pierre, emmenés par le gaucher Gilles Loyale. De plus, les Saint-Pierrois ont recruté le Seychellois Salomon, ancien joueur des Hawks.
« Pour passer ces obstacles, il faudra que nous soyons proches de notre meilleur niveau. Nous croyons en nos chances », conclut Thierry Julie, l’un des cadres de l’équipe.