À l’heure de la remise des récompenses, l’organisation a désigné quelques noms surprises pour les titres de most valuable players. Ainsi, la Mauricienne Isabelle Némorin, qui évolue sous les couleurs du Tampon BB, s’est vu décerner le titre de MVP en féminin, alors que le Malgache Rinia a été élu MVP en masculin.
Une surprise pour la Mauricienne, qui n’en croyait pas ses oreilles au moment où l’annonceur appelait son nom. « Je suis contente d’avoir remporté le titre, d’autant que Hoop a gagné. Pendant la finale, j’ai essayé de bien jouer, mais j’étais un peu crispée », souligne l’intérieure de la formation réunionnaise.
Au chapitre des récompenses individuelles, on retrouve la Réunionnaise Sheryl Maledon (Tampon BB) et Alao Salomon (PLS Hawks) qui, avec 88 points et 107 points marqués respectivement, sont rentrés avec le trophée des meilleurs marqueurs.
Le Tampon BB s’est offert une autre récompense, celui du fair-play en féminin, alors que les Mahorais du TCO rentreront chez eux avec le même trophée en masculin. Finalement, les petites finales ont vu les deux équipes seychelloises, PLS Hawks et Anse Étoile Stars, prendre le dessus sur les deux formations mahoraises, TCO en masculin et TCM en féminin.