Place cette semaine aux premières demi-finales aller des play-offs du championnat national de basket-ball féminin. Ce mardi 1er mars, l’US Beau-Bassin/Rose-Hill (1re, 12 points) affrontera les Highlands Young Cadets (4e, 6pts). En suite, les Hoops de Beau-Bassin/Rose-Hill (6e, 10 pts) championnes en titre, entreront elles en action jeudi. Elles en découdront avec les Malherbes Harlems (3e, 8 pts). Ces rencontres se joueront exclusivement au gymnase de Phoenix à 19h.
L’USBBRH a déjà la finale en viseur. Mais pour l’atteindre, faudra qu’elle passe le cap de la première manche des play-offs. Son entraîneur, Jean-Marie Bhageeruthee, misera certainement sur le bon dynamisme de l’équipe depuis le début de la saison pour rayer la formation de Highlands de son chemin. En effet, l’USBBRH a réalisé un parcours sans faute en restant invaincue en six sorties en championnat où elle possède également l’une des meilleures attaques et défenses du championnat.
« Avec tout le respect, je pense que Highlands est un adversaire à notre portée. Mes joueuses sont bien en forme malgré que nous manquons quelques sessions d’entraînement dans les jambes. Nous nous entraînons deux fois la semaine, les lundis et samedis au quorum. Malheureusement, le terrain est souvent indisponible pendant les week-ends. Cependant, je suis très satisfait de mes protégés car elles sont toujours à l’écoute des consignes et elles les appliquent merveilleusement bien. Nous sommes très motivés « , fait-il ressortir.
Pour les Highlands Young Cadets qui n’ont enregistré aucune victoire jusque-là, les carottes semblent cuites. À moins d’un exploit! Mais avec sa défense fébrile ce n’est pas gagné d’avance. Cependant, les « outsiders » ne comptent pas jeter les armes aussi facilement. Au contraire, elles veulent jouer crânement leur chance. Depuis la venue de leur nouvelle entraîneuse Valerie Rohan, les joueuses ont beaucoup travaillé pour s’améliorer.
  » L’équipe se porte bien. Il est vrai qu’au début, nous avons éprouvé quelques difficultés mais on a fait beaucoup d’effort pour progresser notamment sur le plan tactique. D’ailleurs, cela commence à porter ses fruits, car à notre dernier match (Ndlr: Malherbes Harlems) nous nous sommes inclinées 45-43, soit avec seulement deux points de différence », souligne Valerie Rase, l’une des joueuses clé de l’effectif.
Dans la deuxième demi-finale aller, les Hoops opposées aux Malherbes Harlems, sur papier, sont les favorites pour remporter cette joute. Vainqueur en 2015, les basketteuses de Ruben Batterie, coach des Hoops, tenteront de conserver leur couronne pour une année de plus.