Après avoir relancé la Super League après son élection, le comité directeur de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB) souhaite relancer la D2. L’occasion pour les 14 équipes enregistrées auprès de l’instance fédérale de désigner un champion pour la montée, l’année prochaine.
Selon les premières indications, le 27 octobre serait la date qu’aurait arrêté la FMBB. Mais tout est sujet à changement. La décision de relancer la D2 a été entérinée lors de l’AG spéciale dimanche dernier. Valeur du jour, le calendrier des matches de la D2 a déjà été établi. Ainsi, selon les dispositions, le calendrier fait provision de plus de 90 rencontres, entre les matches de poule et les play-offs.
Donc, les 14 équipes seront réparties en deux poules de sept, qui disputeront une ligue simple. Puis, les quatre premiers de chaque groupe se verront en lice pour les play-offs en vue de désigner deux équipes qui effectueront la montée vers la D1.
« Éventuellement, la relance de la D2 devrait également servir à la création d’une troisième division », explique Alvin Athave, vice-président de la FMBB. Avec la relance de la D2, la D1 se verra également alimentée en termes d’équipes, mais seulement 11 formations se disputeront le titre, comme cette année. « Cela fera plus de 90 rencontres qui seront disputées. Avec deux équipes qui monteront et deux autres qui descendront, chaque match sera âprement disputé », résume Alvin Athave.
En même temps, les prochains mois s’annoncent chargés pour la FMBB, qui devra s’atteler à plusieurs tâches. En organisant en premier lieu un cours à l’intention des entraîneurs et la désignation d’un head coach pour les sélections nationales en vue des JIOI 2015. « Ce sont des décisions qui seront prises très vite. Et les choses vont bouger », explique encore Alvin Athave.
Par ailleurs, la reprise de la Super League occupe actuellement les conversations. Selon les recoupements, la Super League et la D2 devraient reprendre quasi simultanément. Mais avant d’en arriver là, il faudra boucler le calendrier des matches aller, chose qui n’est pas encore faite.
L’une des deux dernières rencontres entre Attila et Hoop a pu se jouer, alors que l’autre, entre le CSSC et les Malherbes Harlems, n’a pu être disputée. Ainsi, Attila a vaincu facilement les Rose-Hilliens sur le score de 92-49. Pour l’instant, le Real est seul en tête, n’ayant perdu aucune de ses joutes jusqu’ici.
Par contre, derrière, c’est une belle bagarre pour les places qualificatives en vue des plays-offs. Une lutte à quatre, avec les Mahebourg Flippers, Attila et les Roche-Bois Warriors. Point commun de ces équipes : elles ont toutes buté contre le Real. Les Flippers et Attila comptaient deux défaites au 19 septembre dernier, selon le dernier classement fourni par la FMBB, alors que les Warriors en comptaient quatre.
Dans l’autre bout du tableau, Hoop et le CSSC se partagent la peu envieuse place de lanterne rouge. Ces deux formations se retrouvent plus proches de la relégation que jamais. La reprise, qui doit survenir dans les prochaines semaines, devrait définitivement donner une indication quant aux formations qui joueront les premiers rôles.