Maurice effectuera son entrée en compétition dans la poule A, ce matin à 9h, en affrontant le pays hôte au Palais des Sports. Une rencontre cruciale pour les joueuses de Jean-Marie Bhugeerathee, qui devront impérativement s’imposer pour conserver toutes leurs chances d’être en demi-finales. À noter que dimanche, Maurice jouera face aux Comores, à 11h30, au gymnase de Victoria.
Jean-Marie Bhugeerathee, que nous avons rencontré hier en début d’après-midi au Village des Jeux, affichait la confiance. « Nous nous sommes bien préparés. On est prêts physiquement et psychologiquement. Les joueuses sont très concentrées sur leurs objectifs. Il faudra bien débuter et, personnellement, je suis convaincu que nous réaliserons une bonne performance, même si les Seychelles évolueront chez eux », a-t-il déclaré.
Selon lui, ce match sera très important dans la mesure où les Seychelles demeurent un adversaire direct dans la course aux demi-finales. « Maurice n’a jamais battu les Seychelles et si on arrive à nous imposer, cela demeurera un exploit, voire un gros impact psychologique pour la suite de la compétition », estime l’entraîneur mauricien. Il dira aussi que le temps est venu pour que le basket-ball mauricien s’affirme et réduise l’écart avec les autres îles de la région.
Jean-Marie Bhugeerathee ajoute avoir eu l’occasion de voir les Seychelles à l’entraînement jeudi après-midi et, selon lui, le coup est jouable. « Nous avons beaucoup travaillé au cours de ces douze mois écoulés. Les joueuses se sont bien appliquées et ont fait preuve de sérieux et de détermination. » Pour le match de ce matin, l’entraîneur national s’attend que le public seychellois assure une ambiance électrique dans les gradins. Il n’empêche, souligne-t-il, que ses joueuses sont prêtes pour faire face à toute éventualité.
L’entraîneur mauricien misera sur un jeu rapide et des passes précises, tout en demandant à ses joueuses de se montrer agressives en attaque et en défense. « À ce niveau, je suis confiant. Les joueuses ont bien assimilé ce qui a été expliqué au cours de ces derniers mois. Elles sont prêtes à 100% et il ne leur reste plus qu’à prendre maintenant plaisir au jeu tout en respectant les consignes dans les moindres détails. »
Jean-Marie Bhugeerathee se réjouit aussi que l’ambiance au sein du groupe est formidable. Car, selon lui, cela aidera énormément lors de ce premier match. Il dira aussi que les joueuses font preuve de beaucoup de solidarité et que cela aidera en vue de ce match crucial face aux Seychelles. « Je sens maintenant que certaines joueuses commencent à ressentir de la pression. Toutefois, nous avons effectué un gros travail psychologique afin qu’elles puissent s’exprimer librement sur le terrain. Je leur fais entièrement confiance et je sais qu’elles défendront les couleurs mauriciennes avec fierté. »
Les cinq majeurs : Caroline Adeline, Isabelle Némorin, Corinne Somauroo, Karina Venketasawmy et Loreen Davy (capitaine)