Maurice a créé l’exploit, hier au Palais des Sports à Roche-Caïman, en s’imposant 58 à 56 devant le pays hôte. Une victoire au goût très particulier dans la mesure où c’est la première fois, selon l’entraîneur national, Jean-Marie Bhugeerathee, que Maurice dispose des Seychelles en féminin.
Les Mauriciennes ont été menées par un écart de 15 points à un moment donné pendant le deuxième quart-temps avant de retourner la situation en leur faveur. On retiendra également la très belle prestation de Corinne Somauroo lors de ce match, mais aussi de l’ensemble du groupe, qui a su faire preuve de beaucoup de détermination pour retourner la situation en sa faveur à une poignée de minutes de la fin de la rencontre. Grâce à ce succès, Maurice s’installe en tête de la poule A et affronte les Comores, aujourd’hui à 11h, au gymnase Victoria. Une nouvelle victoire lui permettra de terminer en tête de la poule et d’accéder à la demi-finale.
Les quelques Mauriciens présents au Palais des Sports hier pour cette joute Maurice/Seychelles ont vécu un moment très fort. Alors que les choses s’étaient compliquées à la pause, les Mauriciennes ont fait preuve de beaucoup de détermination et de bonne volonté pour retourner une situation défavorable en leur faveur en fin de rencontre et s’imposer. Pourtant, les choses avaient très bien commencé pour les Mauriciennes qui, en l’espace de trois minutes seulement, ont pris une avance de dix points (10 à 0). On pensait alors qu’elles allaient dérouler tranquillement et gérer ensuite ce match.
Mais sentant venir le danger, le staff technique seychellois demanda un temps mort pour se réorganiser. Deux minutes après, les Seychelloises avaient déjà comblé leur retard pour ensuite prendre les devants dans ce premier quart-temps avec une avance de six points (18 à 12). Les protégées de Jean-Marie Bhugeerathee n’arrivaient plus à suivre le rythme et accumulaient des fautes de passes et des erreurs au niveau du placement.
En deuxième quart-temps, les Seychelloises allaient poursuivre sur le même rythme et pouvaient compter sur une Bequita Fontaine des grands jours qui marquait des paniers à trois points. À un moment donné, l’écart était même de 15 points (33 à 18) en faveur des locaux. La fin du deuxième quart-temps était sifflée sur le score de 36 à 27. Il n’empêche qu’on sentait que cette équipe mauricienne ne voulait pas abdiquer.
Cela s’est constaté à l’entame du troisième quart-temps. Ces neuf points d’écart, les joueuses de Jean-Marie Bhugeerathee allaient les rattraper en quelques minutes. Elles avaient retrouvé leur jeu, leur vitesse d’exécution et la précision dans leurs passes et tirs. En toute logique, Maurice bouclait la fin de ce quart-temps avec une avance de trois points (46-43).
Le quatrième et dernier quart-temps a été de toute beauté. Les Seychelles sont revenues à un moment sur Maurice pour reprendre l’avantage et passer devant. Mais cela n’a été que de très courte durée, puisque profitant de la baisse au niveau physique de leurs adversaires, Maurice a repris les choses en main pour remporter ce match 58 à 56.