La sélection nationale féminine de basket-ball s’est entraînée mercredi soir au gymnase de Victoria, quelques heures seulement après son arrivée à Mahé. L’objectif de ce premier entraînement était surtout de prendre connaissance des conditions prévalant dans ce gymnase où Maurice jouera d’entrée face aux Seychelles, demain matin à 9h, pour le premier match du tournoi et comptant pour la poule A.
Selon l’entraîneur national, Jean-Marie Bhugeerathee, cette première séance d’entraînement s’est très bien passée. Une première séance qu’il a qualifiée d’importante afin que ses joueuses puissent s’acclimater aux conditions existantes.
« Le terrain est en béton recouvert d’une couche de peinture. Malheureusement, nos joueuses ne sont pas habituées à évoluer sur une telle surface. De plus, nous jouerons avec un ballon d’intérieur. Cela fait que, lorsqu’il rebondit, il monte très haut. Donc, il faudra jouer le minimum au sol et axer notre jeu sur la rapidité », indique l’entraîneur national.
Jean-Marie Bhugeerathee ajoute que l’idée, dans des conditions semblables, est d’éviter de dribbler. Il sera impératif d’effectuer des passes rapides. « Je reste cependant confiant que nos joueuses s’adapteront à cette surface car, au cours de ces derniers mois, nous avons beaucoup travaillé les phases rapides, mais également l’agressivité dans le jeu. C’est la raison pour laquelle je ne suis pas inquiet, le travail a été déjà fait à ce niveau », explique-t-il.
Ce dernier ajoute que les joueuses ont été quelque peu mécontentes après avoir découvert le gymnase de Victoria. Il leur a toutefois fait comprendre que l’objectif était de remporter des matches et de terminer sur le podium, quitte à jouer sur un terrain en béton.
« Il ne faut pas chercher des prétextes. Nous sommes venus ici pour jouer au basket-ball et faire honneur au pays à travers une bonne performance. Donc, nous devons tous rester très concentrés sur notre objectif », déclare Jean-Marie Bhugeerathee.
Une autre séance d’entraînement s’est tenue hier, toujours à Victoria, au cours de laquelle l’accent a été surtout mis sur des exercices de tir. Ce matin, les entraînements étaient axés sur la défense et l’attaque.
Pour l’entraîneur national, les joueuses sont très motivées et déterminées. Elles sont conscientes de l’enjeu et, qui plus est, Jean-Marie Bhugeerathee indique que le groupe est solidaire. « Je suis très satisfait de l’ambiance qui règne au sein de l’équipe. Le moral est très haut et tout le monde est déterminé à bien faire. Personnellement, je ne sens aucune pression à l’approche des Jeux, car les joueuses savent très bien que nous avons beaucoup plus à gagner qu’à perdre. »
Selon lui, l’objectif est de terminer sur le podium et, à valeur du jour, il se dit confiant que les joueuses sauront se montrer à la hauteur de la tâche. Mais avant, il faudra passer le cap des Seychelles demain dans un gymnase de Victoria qui sera vraisemblablement plein à craquer et à l’intérieur duquel les Seychelles promettent de mettre une ambiance de feu.