La logique a été respectée dimanche dernier au gymnase de Phoenix lors de la finale des play-offs de basket qui opposait le Curepipe Starlight Sporting Club (CSSC) face au Beau-Bassin-Rose-Hill Hoop. Étincelant depuis le début de la saison, le CSSC a surclassé son adversaire 70-49. Physiquement, tactiquement et mentalement, les Curepipiens étaient clairement au-dessus de leur adversaire.
Les joueurs du Curepipe Starlight ont démontré l’étendue de leur talent face au BBRH Hoop en prenant les choses en main dès le premier quart temps 23-10. Krishan Valaydon a été intraitable tout au long de la rencontre, permettant à son équipe de maintenir le rythme en deuxième quart temps 17-10. À 40-20, le CSSC avait déjà un pied en Super League.
Rien ni personne se semblaient être en mesure de les stopper. Même pas ce sursaut d’orgueil de l’équipe des villes-soeurs au troisième quart temps. En effet, pour la première fois depuis le début du match, Hoop arrivait enfin à se réveiller (12-21) et à réduire l’écart de 11 unités entre elle et le Curepipe Starlight (52-41). Mais pas pour longtemps. Car dans le dernier quart temps, le Curepipe Starlight reprenait les choses là où il les avait laissées.
En étant rapide en attaque et en faisant preuve d’ingéniosité dans la construction de jeu, les hommes de Rafael Richiero, entraîneur du CSSC, finissent par enchaîner les paniers l’un après l’autre (18-08) pour remporter la finale 70-49. Selon leur coach, c’était une rencontre sans grande difficulté où ses protégés étaient meilleurs dans tous les compartiments du jeu.
« Malgré l’absence de certains joueurs de Ruben Batterie, son équipe n’a pas démérité pour autant. Mais là, notre équipe était plus motivée que la sienne. Mon assistant Andy Tanner et moi, avons mis en place un schéma tactique que nos basketteurs ont respecté à la lettre. Puis leur envie de jouer parmi l’élite a fait le reste. C’est une belle victoire à mettre au crédit de l’équipe », fait-il ressortir.
 À noter que dans le match de classement, la victoire est revenue à Blackshield 57-53 aux dépens des Highlands Young Cadets.