Les équipes curepipiennes semblent avoir le vent en poupe en D1. Les Malherbes Harlems et Black Shield, lors de la récente journée de championnat de D1, ont remporté leurs joutes respectives contre les Raiders et les PAS Mates, intensifiant du même coup la lutte en haut du tableau.
Les Harlems se sont facilement défaits des Raiders dans un match que les Beau-Bassinois n’ont jamais maîtrisé.
Les Curepipiens ont rapidement pris de l’avance au premier quart (17-9), pour ensuite prendre le large définitivement (21-12, 38-21) à la mi-temps. Les Raiders tentaient bien de s’accrocher au troisième quart (13-11), sans toutefois parvenir à bousculer les Harlems, qui s’imposeront 74-50.
Curepipe Black Shield, par contre, a dominé avec un peu de mal les PAS Mates. Seulement deux points séparent les deux équipes, alors même que les Mates montraient quelques signes de progrès, puisqu’ils arrivent à tenir tête aux premier et dernier quarts. Sauf qu’au milieu, ils n’arrivent pas à maintenir le rythme, ce qui conduit à leur défaite in extremis (47-45).
Les Raiders ont connu une mauvaise semaine, avec une nouvelle défaite contre les Highlands Young Cadets cette fois. Une défaite sèche de 91-39, sans que les Raiders ne réagissent alors qu’ils prenaient l’eau.
Par contre, le bon résultat de la semaine est venu du CNFBB, qui signe une victoire de prestige contre le Club sportif de Pamplemousses (CSP). Certes, le CSP n’est pas un foudre de guerre, mais il n’empêche que l’expérience des Nordistes, qui ont déjà été présents en D1, leur a fait défaut.
Les jeunes joueurs, qui devraient représenter Maurice à l’Afrobasket U17 l’année prochaine, se sont imposés 65-53. Les joueurs de Phoenix ont montré qu’ils ont retrouvé un peu d ‘adresse, en prenant la tête des opérations dès le coup d’envoi pour ne plus être rejoints.
Finalement, les F17 Fighters ont pris le dessus sur l’autre équipe nordiste, le Pamplemousses SC. Les Flacquois se sont imposés 77-44. Alors que Pamplemousses avait montré des signes de résistance (10-10), les Fighters appuyaient sur l’accélérateur, laissant leur adversaire en plan au deuxième quart (19-8), puis au troisième (25-10), avant d’achever les Nordistes (33-16).