Hoop (BBRH) a décroché une victoire sur le fil dans la finale des play-offs du championnat de D2 2011 de basket-ball aux dépens d’une équipe de Hammers (Rivière-du-Rempart) combatifs jusqu’au bout (68-67) hier après-midi au gymnase de Phoenix.
Une victoire est certes bonne à prendre, surtout quand il s’agit de remporter une finale pour obtenir sa qualification automatique pour jouer en première division. Mais pour y parvenir, les protégés de Rubin Batterie ont dû résister à un sursaut d’orgueil des Hammers dans les cinq dernières minutes du quatrième et dernier quart-temps de la rencontre.
Hoop semblait pourtant se diriger tranquillement vers une victoire à cinq minutes de la fin avec avance de 18 points (64-46). Tout a basculé lorsque les coéquipiers de Jason Nichol ont passé la vitesse supérieure. Cette pression adverse a déstabilisé l’équipe des villes soeurs qui, en cinq minutes, a vu l’adversaire revenir en flèche au tableau d’affichage.
« Il fallait remotiver et réorganiser tout le groupe. C’est vrai qu’on a senti la pression. Fort heureusement que les joueurs, avec une solidarité remarquable, ont su gérer cette situation », fait ressortir Rubin Batterie, joueur-entraîneur de Hoop.
Après un premier quart-temps équilibré (10-10), Hoop a pris les devant pour conclure respectivement 31-23 au deuxième quart-temps et 53-34 au troisième.
Les Hammers n’ont pas voulu quitter la finale tête baissée. Contre toute attente, les joueurs de Rivière-du-Rempart ont sorti le grand jeu en trouvant à multiples reprises le panier, à deux points et à trois points, pour combler leur retard de 18 points.
« C’est la première fois qu’on dispute une finale. Nous avons voulu jouer crânement notre chance. Nous avons mis tout le poids dans la balance afin de revenir dans le match pour conserver toutes nos chances de l’emporter. Les joueurs ont tout donné. Nous avons perdu honorablement », estime Jason Nichol, capitaine de cette jeune équipe des Hammers.
Mais Hoop a su faire de la résistance. « C’était dur. Surtout les dernières minutes. Mais l’important c’est la victoire. Les Hammers nous ont donné beaucoup de difficultés. Ils arrivaient à marquer des paniers à la suite. Je remercie mes joueurs pour leur force de caractère. Mes remerciements également à Mauritius Union et Beachcomber qui nous ont soutenus », déclare le joueur-entraîneur de Hoop.
L’équipe de Hoop avait terminé deuxième en phase de poule A derrière les Souillac Eagles. Elle avait battu les F17 Fighters en demi-finales 57-30. Soulignons que la victoire en match de classement est revenue aux Souillac Eagles, qui ont battu F17 Fighters 62-53.
__________________________________________________________________
Les résultats
Hier au gymnase de Phoenix
Finale
Hoop 68 Hammers 67 (10-10, 21-13, 22-11, 15-33)
Match de classement
Souillac Eagles 62 F17 Fighters 53 (19-4, 13-15, 11-15, 19-19)
Match amical
Mahébourg Flippers 50 US Navy 45 (12-10, 13-6, 11-9, 14-21)