La saison de basket-ball est à peine terminée que les clubs se sont déjà lancés à la recherche de la perle rare. Et à ce petit jeu, on note que les grosses pointures sont déjà très actives. Cela fait désormais un peu plus d’une semaine que la saison des transferts est ouverte officiellement. De quoi mettre aux abois toute la communauté du basket-ball local tant les spéculations vont bon train à ce stade.
Il semblerait que le club le plus actif, valeur du jour, soit le Real qui, selon nos renseignements, aurait signé trois joueurs, et pas des moindres. Mais pour l’instant, personne ne veut avancer les trois noms, même s’il se chuchote que ce sont trois joueurs très en vue du circuit local. Si aucune indication n’a transpiré quant aux trois noms, il semblerait que toute la paperasserie autour de ces transferts est déjà réglée.
D’autres clubs, dont les Vikings ou encore Attila, seraient également assez actifs depuis le coup d’envoi de la période des transferts. Notons que chaque club pourra recruter cinq joueurs pendant cette période, mais ne pourra récupérer plus de deux joueurs d’une même équipe.
Le club port-louisien, champion de Maurice cette année encore, a pour objectif la Coupe des Clubs Champions de l’océan Indien, qui se tiendra cette année en octobre, aux Seychelles. On se souvient que le Real avait chuté en finale contre les Malgaches de l’ASCUT lors de l’édition précédente au gymnase de Phoenix.
Le coup d’envoi de la saison 2014 pourrait se faire, si tout se passe comme prévu, vers la fin du mois d’août. Les équipes ont jusqu’au 15 août prochain pour boucler leurs transferts définitifs. Selon les dernières indications, la Fédération mauricienne de basket-ball organisera une ligue simple, contrairement à l’édition 2014-15, qui a compris plus de 150 rencontres. Il nous revient également que la FMBB privilégiera, l’année prochaine, plus de compétitions dans le style de la Coupe de la République afin de permettre à la sélection nationale de mieux préparer les Jeux des îles de l’océan Indien, qui se tiendront à La Réunion.