À peine élu, le nouveau comité directeur de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB) a tenu sa première réunion mardi dernier. Lors de cette première rencontre, le comité a abordé plusieurs items, dont la relance de la compétition. Tout semble donc indiquer que la Republic Cup marquera le coup d’envoi de la nouvelle ère du basket-ball local.
Philippe Lee Kam Chung et son comité n’ont pas perdu de temps. Même si la date du coup d’envoi n’as pas encore été arrêtée, la décision de reprendre la compétition a été prise. « Il fallait établir un calendrier. Nous allons rencontrer les représentants du MJS pour leur soumettre notre plan de travail », précise le nouveau président de la FMBB.
Ce qui, a priori, devrait grandement lui faciliter la tâche. Cependant, il ne reste qu’un tout petit problème à régler avant que la machine ne se mette totalement en marche. Il faut choisir la date. « Nous nous retrouvons en effet entre deux dates pour le coup d’envoi de la compétition. »
Dans le meilleur des cas, la FMBB espère lancer la Republic Cup le 7 février. Au pire, la date du 16 février sera privilégiée. En fait, il faut régler plusieurs détails afin de bien planifier une compétition. Les équipes doivent soumettre leurs playing strengths respectifs, ce qui est un long processus. Si on ne connaît pas la date du coup d’envoi, on connaît la date de la finale. Il semblerait que les vainqueurs de la Republic Cup cuvée 2013 seront connus le 9 mars.
« Nous venons de reprendre la fédération en main. Je demande aux amoureux du basket-ball encore un peu de temps. Mais nous allons relancer la discipline », soutient Philippe Lee Kam Chung. Avant d’avaliser le coup d’envoi, la FMBB se réunira dans une semaine afin de finaliser les décisions. « Tout partira de là », explique le président.
Mais les activités ont d’ores et déjà repris leur cours au sein du basket-ball local. Sous l’impulsion du comité régional de Curepipe, un cours pour les officiels de table sera organisé ce samedi au Gymnase Dr. James Burty David. Le travail des quatre officiels de table — le marqueur, l’assistant marqueur, le chronométreur et le 24-Second Operator — sera expliqué. « Nous allons travailler sous l’égide de la FMBB », explique Hedley Han, instructeur de la FIBA. L’idée est venue avant même les élections, souligne-t-il. « Nous avions été approchés par le comité régional de Curepipe pour organiser ce cours bien avant les élections. ».
Une fois ce premier cap passé, d’autres régions du pays en bénéficieront. « Nous prévoyons d’organiser d’autres sessions à travers l’île. » Prochain objectif : la région de Port-Louis. « Nous essaierons vers la mi-février. Puis, nous allons bouger vers d’autres régions », avance Hedley Han.
Les choses sérieuses reprennent donc pour le basket-ball local, qui semble enfin sortir de sa léthargie. Les premières actions du comité parlent de son envie de relancer la discipline, qui a connu un coup d’arrêt qui a duré deux ans.