L’affaire de l’achat des chronomètres de la marque TAKSUN  à Rs 840 l’unité (dans un grand magasin sportif à Phoenix) au lieu de Rs 60, prix généralement pratiqué dans un commerce à Port-Louis, n’est pas un dossier fermé. Les révélations de Week-End la semaine dernière n’a pas laissé insensible l’auditeur de la Fédération mauricienne de Basket-Ball. James Li Fye a, en effet, confirmé qu’il a fait une entrée à la police de Phoenix afin qu’une enquête soit menée dans cette affaire.  Une entrée a été donc faite à la station de police de Phoenix, non loin du gymnase de Phoenix où est situé le siège de la FMBB vendredi.
«C’est révoltant cette affaire. C’est presque du jamais vu pour une fédération comme le basket-ball qui, dans le passé, a connu bien des situations difficiles. mais ce que votre journal a mis au grand jour est impensable. J’ai cherché d’abord à aller au CCID pour faire une déposition afin qu’une entrée séreuse soit faite pour trouver les coupables, mais j’ai été  conseillé d’aller à la station de police de Phoenix. Chose que j’ai faite vendredi. Maintenant j’attends que la police fasse son enquête et j’ai même l’intention d’aller jusqu’à demander une enquête de la commission anti-corruption dans cette affaire», a déclaré vendredi à Week-End, un James Li Fye déterminé.
Cette nouvelle affaire a bien occupé les discussions et les moqueries dimanche dernier à l’Assemblée Générale extraordinaire qu’avait convoquée la FMBB pour, entre autres, sanctionné trois membres pour «gross misconduct.» Comme indiqué dans notre édition de la semaine dernière le couperet est tombé lourdement sur le 1er vice-président et le trésorier de la FMBB, Alvin Ahtave et Guillaume Françoise de même que sur le dirigeant de Forest Side BBC, Kim Chan Pang Cheong, connu sous le nom de Mr. Kim. Si les deux premiers nommés ont été suspendu de toutes les instances de la FMBB pour dix ans, par contre Mr Kim a pris une suspension à vie.
Le SG également remplacé
C’était au terme d’une assemblée qui a duré plus de deux heures et où les accusations ont fusé de toute part.  Y compris contre le président de la FMBB, Philippe Lee Kam Chum qui pour se défendre des agissements de son équipe a plaidé l’ignorance. Mais comme le dit l’adage «ignorance is not an excuse» surtout devant une cour de justice. Car l’affirmation de Philippe Lee Kam Chung «Je n’étais pas au courant» ne tient pas la route, puisqu’un vrai président de fédération doit être informé de tout ce qui se passe. Notamment au niveau de la réception et l’émission des courriers.
Sur un point, Alvin Ahtave a raison, Philippe Lee Kam Chung a passé le clair de son temps depuis qu’il a été élu président de la FMBB à l’étranger pour son compte personnel ou à savourer sa récompense au sein du COM en allant aux Jeux du Commonwealth à Glasgow. Le pire est que Philippe Lee Kam Chun, malgré le changement intervenu depuis la réunion de jeudi dernier n’assume toujours pas ses responsabilités de président. Il ne répond jamais au téléphone des journalistes et on se demande s’il a oublié qu’il est président d’une fédération qui fonctionne avec l’argent de l’Etat. Rien qu’à ce titre, il a un devoir, voire une obligation de s’expliquer sur les affaires de la FMBB. S’il ne peut pas assurer ne serait-ce que cette partie de ses responsabilités, il est clair qu’un changement de président doit être à l’agenda.
Jeudi dernier lors de la première réunion de l’exécutif de la FMBB, le poste de 1er vice président a été confié à Hedley Han, celui de secrétaire à Leslie Chérubin puisque Fédéric Atisse a été déchu de son poste après son soutien au trio suspendu. Natacha Joumot, qui a effectué un retour au sein de l’exécutif de la FMBB, a gardé son poste d »assistant secrétaire en dépit de sa longue absence. Yow Fat Ni Wing a été nommé trésorier. Désiré Nouma retourne aussi au bercail. Reste cependant qu’avec 8 membres au sein de son exécutif, Philippe Lee Kam Chung dispose d’un majorité fragile et qui ne tient qu’à un fil.
C’est sans doute pour cette raison que la FMBB est la première fédération à avoir déjà nommé les deux Team Managers pour les JIOI (Natacha Joumot et Yow Fat) alors que le poste de Chef de délégation sera assumé par Hedley Han.