Les sélections mauriciennes de basket-ball ont connu des fortunes similaires au cours de leurs sorties respectives, hier au gymnase municipal du Port. Si les garçons pouvaient se permettre de voir venir, les filles ont livré un match qui les a vu tenir tête aux Malgaches avant de s’effondrer 83-43.
Au premier quart de la rencontre Maurice/Madagascar, le score était de 20-15, puis 23-19 en faveur de la Grande île. Certes, Rubin Batterie faisait tourner son groupe, lui permettant ainsi de revenir presque à hauteur des Malgaches (25-22). Mais sans doute conscientes de l’exploit qui se dessinait sous leurs yeux, les coéquipières de Corinne Saumoroo ont souvent confondu vitesse et précipitation. En témoigne ce panier raté par Anouska Josselin, celui-là même qui aurait pu faire basculer le match en faveur de Maurice.
Il n’empêche que le tournant est survenu à ce moment-là. Les Malgaches prennent définitivement l’avantage (29-23, 29-24, puis 36-28). Qu’est-ce qui explique cela ? Tout simplement l’effondrement d’un collectif, loin de l’idéal de l’équipe, face à un adversaire — trop — prenable.
Il faut savoir que Madagascar était tout aussi fébrile que Maurice. Là encore, les nombreux paniers ratés — lancers francs, tirs à trois points — peuvent en témoigner. Les Mauriciennes n’ont tout simplement pas saisi l’occasion de monter d’un cran.
Chez les garçons, la défaite était prévisible vu de l’artillerie qu’a sortie l’équipe de La Réunion. Ce qui explique peut-être le score (88-46) au coup de buzzer. Cette défaite de Maurice ne supplante en aucun cas celle des Maldives subie aux mains de ces mêmes Réunionnais quelques jours auparavant. Ce qui permet d’ailleurs aux Mauriciens de se qualifier pour les demi-finales de la compétition, avec au bout le rêve d’une médaille.
Dans l’autre match, La Réunion a battu les Seychelles 87-32. Une victoire qui permet aux joueuses du pays hôte de s’assurer un bon tirage pour la suite.