Les 8es Jeux des îles terminés, le président de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB), Didier Moutou, attend maintenant les rapports des team managers et des entraîneurs nationaux afin de compléter le dossier.
Des rumeurs circulaient ces derniers temps sur le comportement de certains membres de la délégation de basket-ball. Didier Moutou explique que les rapports permettront d’y voir plus clair et qu’il agira en conséquence.
Le président de la FMBB est d’avis qu’il est un peu trop tôt pour sauter aux conclusions. « Le principal est de savourer la médaille de bronze de l’équipe féminine et aussi la bonne prestation de l’équipe masculine », a-t-il déclaré.
Didier Moutou estime que les deux équipes ont effectué des performances appréciables. « Pour le moment, il est préférable d’accorder toute l’attention à la prestation de nos joueurs aux Seychelles. Il ne fait pas de doute, ils ont démontré que le basket n’est plus ce qu’il a été il y a quatre ans de cela. Maintenant qu’on est troisièmes en féminin et quatrièmes en masculin, nous ne sommes plus considérés comme les plus faibles de la région. »
Le président de la FMBB considère que l’objectif des JIOI est atteint et que les bases sont jetées pour l’avenir. « La fédération a mis tout en oeuvre pour avoir de tels résultats. J’en profite pour remercier tous ceux qui ont aidé à réaliser cette performance notamment le ministère, Stevenhills et la compagnie SALT Mauritius. »
Les rapports des team managers et des deux coaches nationaux permettront de faire un bilan général de ces Jeux. Pour donner plus d’impulsion au basket, Didier Moutou envisage même une redistribution des cartes au sein de la fédération. Il veut avoir des dirigeants qui s’investissent davantage par rapport à des responsabilités qui leur sont confiées.
« Nous entrons dans une nouvelle ère et il faut saisir la balle au bond. Ceux qui font partie du comité directeur doivent travailler honnêtement en faveur de la promotion de la discipline à tous les niveaux. C’est par cette rigueur et discipline qu’on arrivera à atteindre d’autres sommets », souligne le président de la FMBB.
Notons que le contrat des team managers et des coaches nationaux prend fin le 31 août. La fédération, avance son président, va venir avec de nouvelles orientations afin de garder actives les deux sélections.