La Fédération mauricienne de Basket-ball (FMBB) tiendra, ce matin, à 10h, une assemblée générale spéciale, au gymnase de Phoenix. L’objectif étant de voir si Malherbes Harlems – dernier du dernier championnat –  doit évoluer ou pas dans le championnat de première division qui devrait débuter, selon les dires de la présidente Dominique Marisson, deux semaines suivant la tenue de cette assemblée. Il n’empêche que la situation est très compliquée avant la prise d’une telle décision, car un éventuel maintien de Malherbes Harlems en première division va créer un dangereux précédent. Et cela, Dominique Marisson en est grandement consciente, comme elle l’avait affirmé à Week-End, il y a deux semaines.
Les dirigeants de clubs formant l’assemblée générale de la FMBB auront donc à trancher, ce matin. Soit, ils votent pour le maintien de Malherbes Harlems en première division, soit, ils votent contre et la formation curepipienne devra alors tranquillement disputer le championnat de deuxième division, cette saison. La question est cependant de savoir si le cas Malherbes Harlems devait faire l’object de l’organisation d’une assemblée générale. Car logiquement et ce, en ce basant sur les règlements en vigueur, non seulement en basket-ball, mais également dans toute autre discipline sportive collective, cette formation aurait dû évoluer en deuxième division.
Malherbes Harlems a fini dernier du championnat de première division 2010 – il n’y a pas eu de championnat l’année dernière – et lors des barrages qui l’ont opposé à Forest-Side, cette équipe a perdu. Selon les règlements, elle doit évoluer en deuxième division. Mais le hic, c’est qu’une proposition aurait été faite, lors de la tenue d’une des réunions du comité directeur de la FMBB pour que Malherbes Harlems ne soit pas relégué ! Ce qui est vraiment très étrange dans la mesure où cela va à l’encontre même des règlements de la fédération.
Dans notre livraison du 12 février dernier, Dominique Marisson n’avait d’ailleurs pas manqué de faire état de cette démarche. Car pour elle, c’était  » une erreur de la part de certains membres. Nous avons cherché dans les minutes of proceeding et nous avons trouvé qu’il y a eu maldonne. Quels sont les membres qui ont discuté de cela, c’est le grand mystère. Car selon les règlements, je dis que Malherbes Harlems doit évoluer en deuxième division après avoir perdu les barrages. »
Quoique étant consciente de la gravité de la situation, la président de la FMBB avait ajouté qu’elle ne pouvait pas ne pas convoquer cette assemblée générale spéciale. « 17 clubs sur 24 sont pour la tenue de cette séance spéciale. Est-ce que moi Dominique Marisson peut ne pas accéder à cette demande? », s’était-elle interrogée. Une question s’impose cependant. Qui est ce membre qui a pu faire cette proposition inacceptable, plaçant aujourd’hui la FMBB dans une situation désagréable, voire embarrassante ?
Maintenant que la balle est partie avec la tenue de cette assemblée générale spéciale, la FMBB devra en assumer les conséquences surtout en cas d’une éventuelle décision de l’assemblée pour le maintien de Malherbes Harlems en première division. Car à notre niveau, nous maintenons que cette affaire est tout simplement un faux-problème et qu’il n’y aurait jamais dû avoir tout ce remue-ménage pour rien.
Et Forest-Side dans tout ça ? Acceptera-t-il un éventuel maintien de l’autre formation curepipienne en première division ? La FMBB arrivera-t-elle à réunir le quorum nécessaire pour la tenue d’une telle assemblée générale spéciale ou encore, assisterons-nous à une assemblée mouventée comme ce fut le cas en octobre de l’année dernière ? On n’en est pas encore là et tout ce qu’on souhaite, c’est que ceux qui ont fauté sauront se ressaisir et aussi que l’assemblée générale saura se montrer lucide et responsable à l’heure des délibérations. Cela pour le bon développement et la survie surtout de cette discipline.