Les activités de la FMBB (Fédération mauricienne de Basket-Ball) devraient reprendre leur cours normaux après la tenue de l’assemblée générale élective prévue pour ce matin (10h), au gymnase de Phoenix. Cela après un arrêt qui aura duré dix mois et ce, à la suite de la démission de trois membres dont la présidente Dominique Marisson, après la tenue d’une assemblée générale spéciale en mars dernier. C’est ainsi que les membres présents ce matin, à Pheonix, éliront les 11 personnes qui formeront le comité exécutif pour les quatre ans à venir. Ces dernières devront ensuite élire un président et s’attribuer les autres postes restants.
A la lecture des membres qui ont fait acte de candidature pour faire partie du nouveau comité de la FMBB, on constate que la majorité des anciens membres ne seront pas candidats à leur propre élection. Ce qui rejoint quelque part le souhait émis, l’année dernière, par Didier Moutou, lui même remplacé en octobre 2011 par Dominique Marisson, au retour des Jeux des Îles de l’océan Indien de 2011 aux Seychelles. A ce jour, ils sont 14 représentants de clubs de première et de deuxième division à avoir fait acte de candidature.
De cette liste, on retrouve seuls Philip Lee Kam Chung, représentant de Curepipe Starlight SC et Gérard Etiennette (Mahébourg Flippers) comme anciens membres élus. Le premier nommé, avons-nous appris, possède même de très bonnes chances de devenir le nouveau président de la FMBB. Du reste, sa région, à savoir Curepipe, est la seule à compter un comité régional. Une région qui, soulignons-le, a été très active au niveau de l’organisation des matches, compétition et même une rencontre internationale amicale face aux Seychellois de Cobras pendant la période morte.
Pour revenir au dossier comité régional, la loi fait provision pour  deux comités régionaux au sein du comité directeur élu. Or, tel n’est malheureusement pas le cas pour la FMBB qui devrait ainsi faire une demande de dérogation. Il n’empêche que lors d’une conférence de presse, le samedi 6 octobre 2012, le président de la fédération, à l’issue des événements de mars dernier, nommément James Lee Fye, avait affirmé que le nécessaire sera fait pour la création des comités régionaux. Il semblerait toutefois que le travail n’aurait pas porté ses fruits.
Selon ce dernier, le nécessaire a été fait au niveau de la fédération pour que d’autres comités régionaux voient le jour. « Nous avons envoyé des circulaires pour demander aux clubs de former des comités régionaux. Malheureusement, personne n’a bougé. Que pouvons-nous faire d’autre si personne n’est intéressé. Ce que je peux dire, c’est qu’au moins, nous avons pu monter un comité régional à Curepipe, alors que dans le passé il n’y en avait pas », a déclaré James Lee Fye.
De nouveaux statuts
Selon lui, la fédération ne pouvait plus attendre et laisser le basket-ball poursuivre sa mort lente. « Il y a également beaucoup de pressions de la part des amoureux du basket-ball. Les joueurs sont frustrés puisque cela fait une année qu’ils ne sont pas en compétition. Les clubs ont perdu leurs sponsors, alors que des basketteurs qui ont perdu patience ont préféré changer de discipline », a regretté le président de la FMBB.
Ce dernier a indiqué que la fédération n’impose rien sur les clubs, mais qu’il était plus que temps de venir avec cette assemblée générale élective, afin que les activités démarrent au plus vite. « Ces élections s’annoncent sous de bons auspices et tout ce que je souhaite c’est qu’elles se déroulent dans une bonne ambiance et ce, pour le plus grand bien de la discipline », a expliqué James Lee Fye.
En amont à ces élections, la fédération a effectué un travail de base, afin de prévoir les règlements de la fédération. Cela afin d’éviter qu’elle ne se retrouve à chaque fois avec les mêmes conflits qui ont ruiné cette fédération depuis de nombreuses années.  Pour ce faire du reste, les membres restants avaient fait appel à un ancien joueur et président en la personne de Hedley Rotasse pour faire ce travail de base. Ces amendements ont du reste été déjà approuvés au cours d’une assemblée générale spéciale et sont actuellement au Registrar of Associations. « Le bon travail réalisé par Hedley Rotasse va permettre au nouveau comité élu de travailler sur la durée et sur du solide. Grâce à ces nouveaux amendements aux statuts de la fédération, le basket-ball va redémarrer sur des bases solides », a fait ressortir James Lee Fye.
Pas de problème pour Chérubin et Han
Ce dernier s’est, par ailleurs, réjoui du fait que beaucoup de jeunes ont fait acte de candidature et il est d’avis qu’il faut leur donner la chance de faire leurs preuves. « J’ai entendu dire que ceux qui seront candidats ont déjà commencé à travailler sur le calendrier. Ils veulent faire redémarrer les compétitions deux semaines après la tenue des élections. Ce qui est très bien. Ils ont beaucoup d’envie et d’ambition. Ce qui est de bon augure pour la discipline. Pour ma part, je ne serai pas trop éloigné du basket-ball et je serai toujours là pour aider », a-t-il souligné.
Pour conclure, James Lee Fye a indiqué que les arbitres internationaux, à savoir, Leslie Chérubin (Tornado de Rose Belle) et Hedley Han (Real SC), ont le droit d’être candidats pour les élections de ce matin. Selon les nouveaux amendements, les techniciens peuvent désormais faire partie du comité directeur de la fédération.