La Republic Cup de basket-ball, dont le coup d’envoi sera donné le 2 mars prochain, est déjà sujet à un lot de contestations. L’Union sportive de Beau-Bassin/Rose-Hill (USBBRH) s’élève contre le fait que les équipes qui seront engagées dans ce tournoi ne sont pas éligibles aux transferts.
En d’autres mots, les équipes auront à aligner les mêmes joueurs qui ont évolué sous leurs couleurs en 2013. Dans un mail envoyé à tous les clubs par la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB), il est clairement stipulé que « the tournament will be played by using the same playing strength of last year », puisque la Super League et la D1 masculines ne sont pas encore terminées.
Ce qui pose problème, puisque les playing-strengths seront les mêmes qu’en 2013. Bose Soonarane, président de l’USBBRH, se dit contre cette décision qui lui porte préjudice vu que son club avait en tête de recruter quelques nouveaux éléments. « À bien y voir, la saison est finie. En 2014, on commence une nouvelle saison. Donc, pourquoi garder les mêmes licences ? » s’interroge Bose Soonarane.
Ce dernier a donc écrit à la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB) afin qu’elle revoie cette partie du règlement. « En tant qu’équipe championne de Maurice en féminin, nous serons appelés à représenter le pays lors de la Coupe des Clubs champions de l’océan Indien en juin prochain aux Seychelles. Nous avions donc quelques recrutements en tête », avance-t-il.
Selon lui, les licences qui seront produites pour la compétition seront expirées. « Les joueurs pourraient donc se retrouver dans l’illégalité », soutient-il. Son action va encore plus loin, puisqu’il a également envoyé un courriel à la FIBA Afrique. L’instance africaine a donc demandé à la FMBB de soumettre ses règlements. « Pour l’instant, aucune des deux parties n’a raison ou tort. La FMBB a été sommée de s’expliquer. Nous attendons la suite », annonce encore Bose Soonarane.
Des actions légales sont également prévues au cas où les choses ne se débloqueraient pas. « Mais c’est une procédure que nous ne voulons pas précipiter. Ces démarches coûtent cher. » Revenant en arrière, le président de l’USBBRH soutient que la période des transferts devrait être rouverte. « C’était le cas auparavant. A la fin de la saison, les clubs pouvaient renouveler leur effectif », poursuit Bose Soonarane.
Pourtant, au milieu de ces protestations, il se pourrait que la solution à ce problème soit trouvé très rapidement. En effet, la FMBB tiendra une rencontre avec le président de l’USBBRH à Phoenix demain pour discuter du problème. « Ils ont compris notre point de vue. Nous discuterons du problème et essaierons de trouver une solution », déclare encore le président de l’USBBRH.
Ce dernier dit également ne pas être en guerre contre la fédération, mais être contre le principe de jouer avec l’ancienne playing-strength. « J’apprécie le geste de la FMBB. Je soumettrai donc mes doléances. Nous sommes partenaires dans le jeu et nous oeuvrons pour l’avancement du basket-ball. »