Le Real de Port-Louis et les Roche Bois Warriors se sont qualifiés pour les demi-finales de la Republic Cup en venant à bout des Vuillemin Soldiers et de l’EDB Cassis respectivement dimanche au gymnase de Phoenix. Les deux formations ont toutefois eu un peu de mal à se défaire de leur adversaire du jour.
Dans le premier des deux quarts de finale — les Mahebourg Flippers et Malherbes Harlems étant déjà qualifiés depuis le tirage au sort —, les Roche Bois Warriors ont dû attendre la dernière tranche pour s’imposer face à une équipe de Cassis accrocheuse à souhait. Les deux équipes se rendent coup sur coup, comme lors des deux premiers quarts (13-14, 19-14), avant de finir la troisième tranche à égalité (16-16), avec un léger avantage au compteur pour Cassis.
Mais c’est dans le dernier quart que Roche Bois construira son succès, avec notamment un score de 26-17. Au total, le tableau affichera 70-65 pour les Roche-Boisiens. L’écart est petit, mais suffisant pour permettre aux protégés de Désiré Numa de se retrouver en demi-finale contre les Mahebourg Flippers.
De l’autre côté, le Real continue sa marche en avant avec une victoire contre les Vuillemin Soldiers. Si à l’arrivée ce sont bien les protégés de Neva Vadiveloo qui se qualifient pour l’étape suivante, ils ont malgré tout eu quelques peines avant de pouvoir s’imposer.
Ce sont les Soldiers qui commencent fort (17-12), avant de lâcher (8-17), puis de s’accrocher à nouveau (20-24, 45-53 au total). Mais dans le dernier quart, les deux équipes font jeu égal (16-16). Là encore, le score reflète une certaine combativité, même si le Real l’emporte 69-61.
Les demi-finales mettront donc aux prises, ce dimanche au gymnase de Phoenix, les Mahebourg Flippers aux Roche-Bois Warriors à 15h. Ensuite, les Malherbes Harlems défieront à 17h le Real pour une place en finale.
En féminin, l’USBBRH a remporté une victoire sans coup férir face au voisin BBRH-Hoop dans la seule demi-finale féminine. Les protégées de Jean-Marie Bhugeeratee ont tardé à construire leur victoire face à l’adversaire du jour. Si au bout de la première mi-temps ce sont les coéquipières de Corinne Saumoroo qui mènent le bal (31-22), ces dernières connaîtront un passage à vide au troisième quart, même si elles conservent la tête de la rencontre (40-36).
Lors du dernier quart, rien ne va pour Hoop. Elle ne marquent que 10 points. L’USBBRH, par contre, en marque 21. Score final : 50-57 pour l’Union, qui rejoint en finale les Curepipiennes de Malherbes Harlems. Pour rappel, les finales sont prévues le 13 mars au gymnase de Phoenix toujours.