Le tournoi de basket-ball à trois qui s’est déroulé le week-end dernier au gymnase de Phoenix a tenu toutes ses promesses. Organisé pour la deuxième année de suite par Food Canners Ltd à travers sa marque Sunny et la Fédération Mauricienne de Basket-Ball (FMBB), la compétition a réuni 126 participants âgés de moins de 18 ans sur 138 inscrits lors des préliminaires le samedi 9 avril.
Les finales qui ont ensuite été jouées le lendemain, étaient très disputées. Car chez les U15 garçons, les Rockets ont battu les Warriors (7-6) alors que chez les U18, Hoop s’est imposé (12-11) après les prolongations. Le score après le temps réglementaire était de 10-10. Chez les filles de moins de 14 ans, les Warriors ont pris le meilleur sur Atlantic (4-2) et chez les juniors (U18) la formation du Bocage a dominé Grey sans grande difficulté (11-6).
Selon Hedley Han président de la FMBB, cette compétition a pour objectif de rassembler bon nombre de jeunes et de les laisser s’exprimer librement et donner libre cours à leurs talents. « Ce tournoi était ouvert aux jeunes de 12 à 18 ans. Le but de cet événement était de leur donner la chance de s’exprimer en nous montrant leurs techniques et leur potentiel  », fait-il ressortir. En effet, et c’est ce qui a permis à la FMBB de repérer des joueurs talentueux, objectif  qu’elle s’est fixé  depuis que le tournoi 3×3 a été lancé en 2015.
D’ailleurs, Hedley Han nous informe que quelques joueurs ont été détectés. « Les matches étaient d’un bon niveau. Les filles ont été impressionnantes et il y a cinq dont leur performance a été remarquable. Parmi, une certaine Yasmin Timol du Bocage, élue MVP de la compétion dans sa catégorie d’âge (U18). Sa taille et son talent ne sont pas passés inaperçus », fait-il ressortir. Une réunion avec les joueurs et leurs parents était prévue hier au gymnase de Phoenix en vue de les intégrer au centre de formation de basket-ball maintenant sous la responsabilité du Français Christophe Saubestre et le Mauricien Didier Guillemin (voir hors texte).
En amont du tournoi 3×3, les joueurs de Super League ont assuré un slam dunk contest et le skill contest pour  assurer le spectacle. Le premier concours était réservé aux joueurs de Super League tandis que le deuxième était consacré aux meneurs dans la catégorie des –18 ans pour qu’ils puissent faire valoir leur qualité de dribbleur.