Les Roche Bois Warriors (RBW) maintenant c’est du sérieux. Impressionnant depuis le début du championnat national de basket-ball, ils suivent le Real de très près au classement de la Super League. Leur seule défaite était face au Real (76-66) le 18 octobre 2015, lors du 4e tour de la manche aller. Mais aujourd’hui, opposés au Real à 17h au gymnase de Phoenix, ils voudront rectifier le tir face à leur bête noire en essayant de lui infliger sa première défaite de la saison.
Pour y parvenir, les Rocheboisiens comptent profiter du dynamisme qui règne au sein de l’équipe depuis le début de l’année. En effet, depuis la reprise de championnat le 19 janvier dernier, les RBW surfent sur une belle série de trois matches sans défaite. Les joueurs de Roche-Bois à chaque match font preuve de réalisme et surtout d’efficacité. Évoluant en pleine confiance depuis leur huit derniers matches, l’équipe, entraîné par Désiré Nouma, a les capacités de surprendre le Real qui occupe la première place du podium.
Cependant, ils devront être dans un beau jour car le Real, reste quand même une équipe redoutable et difficile à manier. Ce dernier d’autant plus, a comme objectif, de prolonger leur invincibilité. Véritable rouleau compresseur, la formation entraînée par Neva Vadivelloo écrase tout sur son passage. Facile vainqueur des Hammers de Rivière du Rempart (91-65) dimanche dernier, le Real a clairement affiché ses ambitions de rester dans le fauteuil de leader et surtout, de récupérer leur titre de champion aux dépens des Mahebourg Flippers. Cela étant dit, le Real a déjà les playoffs dans le viseur.
Également à l’affiche aujourd’hui à 19h: Hammers-Vuillemin Soldiers. Les deux équipes ont grand besoin de points, les Hammers pour se frayer un passage jusqu’au top 4, synonyme de qualification pour les playoffs et les Vuillemins, pour s’éloigner de la zone de relégation. Face aux Hammers, les Vuillemins tenteront d’aligner un deuxième succès de suite. Ces derniers ont le moral au beau fixe après leur victoire acquise dans la douleur face à l’AS Vacoas/Phoenix (67-64) qui enchaîne les mauvais résultats. L’ASVP, lanterne rouge du championnat, n’a enregistré aucune victoire jusqu’à ce jour.