Les Mahebourg Flippers ont réalisé deux victoires en deux sorties, dont l’une contre le Real, au cours de la sixième journée de la manche retour. Les Mahébourgeois s’accrochent ainsi à la première place du classement, avec 30 points pour 14 victoires et deux défaites.
La dynamique mahébourgeoise est telle en cette deuxième partie de saison que même le Real, champion en titre et déjà trois défaites au compteur, n’a pu résister aux Flippers. Au cours de la sixième journée de la manche retour la semaine dernière, les protégés de Neva Vadiveloo n’ont pris le dessus sur celle de Pascal Prayag qu’une seule fois. C’était au premier quart (24-17).
Par la suite, c’était au réalisme mahébourgeois de s’exprimer, avec un retard rattrapé (34-33), puis une égalité parfaite (52-52) au troisième quart. C’est dans la dernière tranche que Didier Cybèle et ses coéquipiers ont poussé l’avantage pour s’imposer 69-60, renvoyant le Real à la troisième place au classement.
Mardi, les Flippers ont encore pris le dessus sur BBRH-Hoop, décidément mal en point en Super League. L’addition est salée pour les Rose-Hilliens, qui voient les Flippers s’imposer 101 à 44, alors que ces derniers ont maintenu leur hégémonie en tête du classement.
Le CSSC a pour sa part maintenu le contact avec les leaders, en s’imposant facilement contre des Vikings plus que jamais candidats à la relégation en D1. En effet, avec cette 14e défaite, les Port-Louisiens pointent à la dernière place, avec 16 points, soit à égalité avec le CNFBB (U21). Le CSSC s’est imposé sur le score de 74-36, au terme d’un match archi-dominé par les Curepipiens.
Les moins de 21 ans n’ont vraiment pas de chance dans cette manche retour. Cette fois, ils se sont inclinés sur le score de 106-51 contre les Roche-Bois Warriors. Les Port-louisiens ont vite pris l’avantage au premier quart (26-10), pour ensuite accentuer la pression (21-11, 37-21). De là, la rencontre ne pouvait leur échapper.
Ils ont donc joué comme à l’entraînement, passant de 37 à 67 points à la fin du troisième quart, alors qu’ils affichaient une avance de 22 points (61-39). Le coup de grâce surviendra au quatrième quart. Les Warriors, déchaînés, passent 35 points à la défense du CNFBB, sans aucune réaction concrète dans le jeu, avec seulement 12 points marqués. L’addition sera dure à avaler pour le CNFBB.
L’EDB Cassis a enregistré deux victoires d’affilée, contre BBRH-Hoop (78-66) et l’ASVP (85-61). C’est l’ASVP qui a connu une mauvaise passe, avec deux revers en deux sorties consécutives. Déjà, contre les Hammers, où ils se sont inclinés sur le score de 69-82, non sans avoir opposé une modeste opposition. Ensuite, contre l’EDB Cassis, qui a pour sa part enregistré deux succès consécutifs contre BBRH-Hoop. L’ASVP, seulement huitième, est bien partie pour rester dans cette partie du tableau.