La 8e édition de la Coupe des Clubs Champions de l’océan Indien débute aujourd’hui avec trois matches au programme. La journée débutera par la traditionelle cérémonie d’ouverture que aura lieu à 11h30 au gymnase de Phoenix. La première rencontre opposera Hoop à Anse Etoile dans le tableau féminin à 13h suivra ensuite deux autres matches entre Hawks et Ascut et St Pierre et Real dans le tableau masculin.
Après avoir accueilli la compétition en 2008, Maurice reprend le flambeau cette année. Nos représentants auront du pain sur la planche car ils auront à faire honneur au pays. En masculin, le meilleur résultat du Réal de Port Louis a été une médaille de bronze. Avec des adversaires redoutables tel que Ascut d’Atsinanana, St Pierre, PLS Hawk et TCO de Mamoudzou, les Portlousiens devront être au summum de leur forme. La bande à Neva Vadiveloo aura à hausser leur niveau de jeu certes ils sont toujours invaincus en championnat, mais cette fois l’opposition sera tout autre. Les anciens tel que Mohamed Bungari auront à encadrer les nouveaux venus qui seront à leur première expérience régionale et prendre leur responsabilité en étant de véritable leader sur terrain.
 » La préparation se fait comme d’habitude. On ne se met pas la pression.  On va jouer au basket comme nous savons le faire. Je privilégie  un jeu instinctif même si on a aussi travaillé quelques combinaisonsà l’entraînement,  » a déclaré le coach du Real. Il a aussi évoqué l’aspect physique qui sera primordial.  » On va enchaîner plusieurs matches en quelques jours donc, il va nous falloir être au top physiquement. C’est surtout sur cet aspect qu’on a travaillé. Je privilégie aussi beaucoup l’aspect mental. Il nous faudra être fort dans la tête surtout nos jeunes joueurs qui vont découvrir cette compétition. » Neva Vadiveloo ne le cache pas son objectif est de faire aussi bien qu’en 2008 .  » Le podium reste la priorité, on est dans notre pays et on souhaite faire honneur aux quadricolores. »
En ce qui concerne ses adversaires, il avoue qu’il ne s’en soucie pas trop.  » Je ne joue pas en fonction de l’adversaire. On juste essayer de développer notre basketball. Le Real a déjà rencontré l’équipe d’Astuc de même que St Pierre mais j’imagine que leur effectif a beaucoup évolué donc je ne vais pas me prononcer sur eux. Je sais juste qu’ils sont très forts.  » En effet, le Real devra se méfier de cette équipe d’Astuc quand on connait la force de frappe malgache. Du reste, elle a pour objectif le titre. Tout comme les Réunionnais qui sont souvent passés près du titre et qui voudront cette année rentrée au pays avec les lauriers. Les Seychellois aussi seront dangereux tout comme les Mahorais qui ont démontré un gros potentiel lors des jeux des îles de l’océan Indien.
En féminin, Hoop de Beau-Bassin/Rose-Hill, qui lors de sa dernière participation avait remporté la médaille d’argent aura à confirmer son statut si ce n’est de faire mieux. Rubin Batterie ne s’en cache pas d’ailleurs.  » Je sais qu’il y a une grosse pression sur nous. On s’est très bien entraîné trois fois par semaine et ce depuis quatre mois, » a-t-il déclaré. Cependant il regrette de n’avoir disputé que quatre petit matches depuis le début de l’année et surtout que dans le championnat, il n’y ait pas d’équipe capable de rivaliser.  » On a dû s’entraîner avec les garçon pour pallier à notre manque de compétitions au plus haut niveau. L’équipe est prête physiquement et mentalement. Avec le réajustement du programme je pense qu’on va moins pâtir de nos matches. »
L’entraîneur de Hoop est unanime l’objectif est de remporter le titre ou au moins faire la finale.  » Je pense que les Seychelloises sont prenables et avec notre basket très rapide, elle auront du mal à rivaliser. Le danger viendra certainement des Réunionnaises où évolue notre compatriote Isabelle Némorin. Sa grande taille dans la raquette va nous poser des problèmes mais tactiquement on est prêt. Les Mahoraises on les connait pas cela sera une découverte. » Avec l’absence de Madagascar dans le tableau féminin, les Mauriciennes possèdent de grande chance de victoire.
Les deux entraîneurs des équipes mauriciennes ont aussi lancé un message aux publics mauriciens.  » Venez encourager les deux équipes nationales. C’est grâce à votre soutien qu’on arrivera à nous surpasser et à remporter le fameux titre. Les joueurs ont consenti à beaucoup de sacrifices et ils vont vous gratifier d’un joli spectacle, » ont clamé les deux hommes.