La deuxième journée de la Super League se poursuit aujourd’hui au gymnase de Phoenix. Le match phare sera sans conteste le duel entre deux prétendants au titre que sont l’Ecole de Basket de Cassis et Roche Bois Warriors. Ces deux formations de la ville de Port-Louis essayeront par tout les moyens de prendre l’avantage psychologique en remportant ce duel.
Le match devrait  dans l’ensemble être très équilibré car les deux équipes sont connues pour être très physiques et ont un jeu assez similaire. Cependant, sur les dernières rencontres avantage à la formation rocheboisienne qui semble être la seule à avoir les moyens pour aller titiller Le Real de Port Louis. Dans les autres rencontres, Attila aura pour adversaire l’Association Sportive de Vacoas/Phoenix, qui sera à sa première sortie dans le présent championnat. Pour sa part, Attila espérera continuer sur sa lancée après avoir battu les Vikings. La dernière confrontation sera une rencontre entre second couteau entre BBRH Hoop et Forest Side. Le club curepipien partira avec la faveur des pronostics alors que celui des villes soeurs pourraient avoir un apprentissage très éprouvant au plus haut niveau cette année.
Des rencontres seront aussi prévues en semaine. La première affiche qui aura lieu mardi opposera les Hammers face aux Vikings. Un match qui s’annonce fort intéressant entre deux équipes qui ont montré de gros progrès depuis le début de la compétition. La deuxième confrontation entre le Real de Port Louis et les Roche Bois Warriors qui aura lieu jeudi sera sans nul doute décisif pour le titre. Ces deux équipes sont actuellement les meilleures du championnat et celle qui remportera la rencontre sera certainement sacré à la fin de la saison. Le Real a un avantage certain sur son adversaire, mais attention les Rocheboisiens possèdent de grosses qualités et dans un grand jour, ils peuvent faire trébucher le champion de Maurice. Cependant, espérons que ce match ne dégénère pas comme cela avait été le cas lors de la finale de Republic Cup et que le spectacle primera sur l’animosité.