À quelques semaines des Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI), la préparation bat son plein. La sélection mauricienne pourra bientôt s’évaluer avant le grand rendez-vous indianocéanique. Et par la même occasion, pendant qu’il est encore temps, effectuer des modifications tactiques où des retouches si nécessaire et pourquoi pas, composer la sélection finale qui participera aux JIOI, une fois pour toutes. Mayotte a formulé une demande à la Fédération Mauricienne de Basket-Ball (FMBB), pour que son équipe nationale soit le sparring-partner des Mauriciens.
Si cela se finalise, les Mahorais pendant une semaine, soit du 13 au 24 juillet, installeront leur camp d’entraînement au gymnase de Phoenix et affronteront éventuellement, Maurice en amicale. Une occasion dont compte profiter Charles Tassin, le nouveau Directeur Technique National (DTN). « Cela serait très bénéfique pour l’ensemble du groupe. Mayotte n’est pas n’importe quelle équipe. Elle connaît les grands tournois, d’ailleurs elle est habituée à disputer les finales des grandes compétitions. Aucun doute, si cet accord se concrétise, nous allons franchir un niveau supérieur dans notre programme de préparation », affirme-t-il.
Cela étant dit, ce partenariat arrive à un bon moment. Pour rappel, un stage en Australie était prévu pour la sélection. Mais a dû être annulé sur ordre de Charles Tassin. « Cela ne valait pas la peine de faire ce long voyage fatidique et coûteux car, on n’avait pas la garantie que cette tournée allait être profitable pour l’équipe », explique le DTN. Ce dernier avait choisi de ne pas quitter le pays pour perfectionner le jeu de ses protégés pour les JIOI. « C’était préférable de rester à Maurice et mettre ce temps qu’on aurait perdu en Australie, au profit de l’entraînement. Jouer contre les équipes évoluant dans le championnat local, nous permet de  travailler notre schéma tactique et de revoir d’autres aspects de notre jeu. Il faut voir cela comme un avantage et non comme un handicap dans notre marge de progression », fait-il ressortir.