Le choc au sommet  entre le Real de Port Louis et Attila a tourné en faveur du premier nommé sur le score de 81-68 dimanche, au gymnase James Burty David à Curepipe. Grâce à cette victoire, les hommes de Neva Vadiveloo ont maintenant une bonne marge de manoeuvre en tête de ce championnat et on voit mal qui pourra venir les déloger de leur piédestal.
Le score est certainement sévère pour Attila mais ils ont payé pour leur manque d’adresse et de concentration vers la fin du match. L’entame du match a été pourtant en faveur des protégés de Nicolas Duval. Le Real éprouvant des difficultés à entrer dans son match et se montrant très approximatif. Cependant, les Yannick Hector et consorts se sont rapidement repris pour recoller au score et même s’adjuger le premier quart 20 à 21. La deuxième quart allait être plus disputé encore. Les deux équipes se rendaient coup pour coup. Chacun à son tour avait sa période de domination. Ce deuxième jeu allait tourner à l’avantage de Attila qui malgré les approximations s’imposent 42 à 39. Le troisième quart sera à coup sûr le tournant du match. Après la pause, le Real se montrait plus entreprenant, son jeu était plus fluide et les attaques plus abouties. Attila commençait à être dépassé par les événements. Seul les tirs à trois points d’Ivan Chevatian leur permettait de rester au contact. Cependant, cela n’allait pas être suffisant.
La bande à Neva Vadiveloo avait déjà fait la différence au score. Il suffisait maintenant de gérer l’avance acquis avec sérénité…ce qui a manqué aux joueurs d’Attila. Ils ont bafoué leur basket sur la fin et ont perdu leur concentration. Le match s’est perdu dans la tête. Le Real est sorti gagnant de la guerre des nerfs. Au finale, les Port Louisiens consolident leur première place au classement et peuvent aborder la manche retour avec beaucoup plus de sérénité. Dans les autres rencontres, les Mahebourg Flippers ont remporté une victoire de prestige face à l’EDB Cassis. Alors que les Port-Louisiens menaient de cinq points à la mi-temps, les protégés de Pascal Prayag ont remonté le déficit pour s’imposer 64-55. Ce qui permet au Mahebourgeois de poursuivre leur remonter au classmeent et de consolider leur deuxième place au classement.
Quant aux Roche-Bois Warriors, ils ont obtenu une courte victoire sur Forest Side (72-68). Aujourd’hui trois matches seront au programme dont un alléchant Real de Port Louis face aux Flippers à 19h au gymnase James Burty David. Les Mahebourgeois semblent être dans une grande forme actuellement, mais est-ce que cela sera suffisant pour mettre en échec l’équipe Port-Lousienne? Cette dernière a jusqu’à présent répondu présent dans tous les grands rendez-vous et ont terrassé tous les adversaires qui se sont présentés devant eux. La mission des Flippers s’annonce donc compliqué, mais nul n’est imbattable et avec la CCCOI en ligne de mire, il y a peut-être un coup à jouer. La première rencontre de la journée sera un derby de la ville lumière entre le Curepipe Starlight et Forest Side. C’est un match indécis entre deux équipes qui sont dans les bas fond du classements. Les deux formations ont remporté un match chacun et celui qui remportera cette confrontation va sans conteste laisser les deux dernières places au perdant.
La rencontre s’annonce très disputé et très équilibré, les deux clubs évoluant au même niveau. L’autre match de la journée verra l’Ecole de Basket de Cassis affronter les Hammers. EDB part largement favori dans cette confrontation. Pour espérer un bon résultat les Hammers devront incontestablement élevés leur niveau de jeu.