BBRH-Plaisance SC demeure la seule équipe invaincue jusqu’ici, tous championnats confondus

On se dirige tranquillement vers les play-offs des championnats nationaux en Super League, D1 et D2. La lutte pour le titre, et par ricochet le maintien, continue et les choses se précisent de plus en plus. Difficile toutefois de dégager un favori parmi les quatre premiers de la Super League.

Les Mahebourg Flippers ont terminé la deuxième partie de la saison en tête. Côté statistiques, ils présentent une carte de huit victoires et une défaite pour neuf rencontres disputées, avec toutefois la deuxième attaque du championnat derrière celle du Real. C’est d’ailleurs le seul secteur où les champions en titre dominent leur rival direct. En fait, les Flippers sont en tête avec 17 points glanés en neuf sorties, passant près du hold-up parfait.

Le Real, de son côté, a connu deux défaites cette saison. Le champion en titre, en mode reconquête, occupe la deuxième place du classement, à un point du leader, mais avec deux points de plus que les Roche-Bois Warriors, candidats déclarés. Le champion en titre possède le meilleur ratio attaque défense (690-392) pour une différence de 198 points. Des chiffres cependant ternis par ces deux défaites. En fait, les Warriors sont l’une des deux équipes à avoir réussi à venir à bout du Real en championnat. Leur troisième place est donc tout sauf une surprise, d’autant que la victoire en demi-finale de la Republic Cup a boosté le moral des troupes au moment où le club en avait besoin. Dans l’autre moitié du tableau, on retrouve les Vuillemin Soldiers (4e), le CSSC (5e) et Malherbes Harlems A (6e).

En D1, les PAS Mates et les Highlands Young Cadets, longtemps au coude à coude, ont finalement pu être départagés. Les Sablipointeaux ont bouclé la campagne avec un bilan qui se chiffre à huit victoires et une défaite (17 points) pour une attaque à 641 points et une défense à 538 points. Les Young Cadets, pour leur part, sont deuxièmes avec le même nombre de points (17).

Fait intéressant à noter, l’ASVP se retrouve au troisième rang avec 17 points également, avec un point de différence entre son attaque (699) et sa défense (698). La D2 aura également son lot de surprises. BBRHPlaisance SC a tenu la route et termine la campagne actuelle avec un bilan de neuf victoires en autant de sorties. L’efficacité, tant sur le plan offensif que défensif, a été le point fort de la formation rosehillienne, avec 797 points marqués contre 380 points pris en neuf sorties. Les Raiders SC peuvent toutefois se targuer d’avoir fait légèrement moins bien (795-673) avec leurs 122 points en goal difference.