La Fédération mauricienne de basketball a organisé un tournoi 3×3 pour les jeunes âgés de moins de 18 ans. La compétition a vu la participation de neuf équipes qui ont été éparpillées dans deux poules. A l’issue du tournoi, une sélection sera établie avec quatre joueurs qui représenteront le pays aux Championnats d’Afrique qui se tiendront du 21 au 22 mai au Botswana. Le gagnant de cette épreuve continentale sera automatiquement qualifié pour les Jeux Olympiques Jeunes à Nanjin.
Après les phases de qualifications, aujourd’hui quatre équipes s’affronteront en demi-finale. Elles sont nommément F17 qui sera opposé à St Esprit B et Vacoas/Phoenix qui croisera le fer avec Highlands. Du reste à l’issue des poules, deux équipes sont sorties invaincues Vacoas et F17 qui sont sans aucun doute les favoris de la compétition. Cependant il faudra aussi compter avec Highlands alors que St Esprit B fait figure d’outsider. Les Vacoassiens ont tout d’abord pris la mesure de St Mary’s B sur le score de 14 à 7 avant d’enchaîner face aux Celtics 8 à 5 et St Esprit B 10 à 6. Pour la dernière confrontation Slam Dunk ne s’étant pas présenté, ils ont gagné par forfait. Dans la même poule, St Esprit B a triomphé de St Mary’s , Celtics et Slam Dunk pour prendre la deuxième place.
Dans la poule B, F17 a dominé ses adversaires assez facilement en prenant la mesure de St Esprit A 17 à 2, à Highlands 11 à 5 et St Mary’s A 14 à 8. La deuxième place est revenu à Highlands qui a triomphé de St Esprit A et St Mary’s  A. Quelques joueurs ce sont même demarqués du lot à l’instar de Fabrice Permal (Vacoas/Phoenix), Cédric Domun (Highlands) et Ashley Simiette (F17). Le vice-président de la FMBB, Alvin Athave se dit satisfait de la première journée de compétition.  » On s’attendait à un peu plus de participants, mais le niveau affiché par les joueurs est très satisfaisant. Cela a été une très bonne journée de compétition. L’objectif derrière ce tournoi est certes d’envoyer une équipe compétitive au Botswana mais derrière il y a aussi l’envie de relancer la formation et les tournois pour les jeunes, » a déclaré ce dernier.
« On a remarqué qu’il existait un fossé entre les seniors et les jeunes et c’est pour cette raison qu’on essaie de trouver un directeur technique national étranger pour redynamiser la formation dans l’île. Pour le moment nous sommes en contact avec trois entraineurs, un Turc, un Américain et un Italien. Cependant c’est la candidature américaine qui se détache car il a déjà travaillé dans les îles tel que Singapore, la Nouvelle Zélande et Brunei où il est actuellement en poste. On a déjà fait part de notre demande au ministère de la Jeunesse et des Sports et on attend toujours un retour qui ne devrait pas tarder, » a-t-il poursuivi.