Le conseil municipal de Beau-Bassin/Rose-Hill s’est réuni en séance spéciale hier pour procéder à l’élection du maire et de l’adjoint au maire, après la démission des deux protagonistes qui occupaient ces postes la semaine dernière. Comme attendu, c’est Philippe Boudou et Adiilah Auckbaraullee qui ont été élus à ces postes. Ces derniers assureront cependant un court mandat de trois mois en attendant les prochaines élections mairales qui se tiendront en décembre prochain…
Ces élections à la tête de l’administration des Villes Soeurs interviennent avec la nouvelle équation politique depuis la conclusion d’une alliance PTr/MMM. La ville était dirigée, avant la nouvelle conjoncture, par les membres du MMM — en majorité — et deux membres du MSM, l’avocat Racheed Daureeawoo et Kingsley Lai. Mais après les récents développements sur l’échiquier politique, Racheed Daureeawoo, qui a occupé le poste de maire pendant 9 mois, a soumis sa lettre de démission le 18 septembre lors de la dernière séance du conseil municipal qu’il avait présidé la semaine dernière, évoquant des raisons purement politiques. L’adjoint au maire Philippe Boudou a soumis la sienne le 20 septembre dernier. Selon les dispositions de la Local Government Act, le conseil municipal est tenu de procéder à l’élection des remplaçants du maire et de son adjoint dans un délai ne dépassant pas 10 jours.
Les députés des circonscriptions N° 19 et 20 Lysie Ribot, Deven Nagalingum, Franco Quirin, Rajesh Bhagwan et Kee Chong Li Kwong Wing étaient présents hier à la cérémonie. Le leader du MMM, Paul Bérenger, présent lors la précédente élection mairale, était absent, étant très pris ailleurs, selon les explications données par ses collègues.
C’est le conseiller Georges Begue qui a présidé cette séance spéciale du conseil. La conseillère Marie France Ramene a proposé la nomination de Philippe Boudou au fauteuil mairal. Sa motion a été secondée par son collègue Mardaymootoo Ramsay et adoptée à l’unanimité par le conseil. Le nom du bras droit du maire a été proposé par le nouveau maire lui-même et sa motion secondée par l’ancien maire et conseiller Toussaint André.
Fair-play entre le maire sortant et le nouveau maire
Le maire sortant, Racheed Daureeawoo, a su se montrer fair-play envers son successeur. Lors de leurs discours respectifs, le maire sortant et le nouveau maire ont eu tous deux eu des paroles bienveillantes l’un envers l’autre. Si Racheed Daureeawoo a qualifié son successeur de personne au « caractère solide » et de « travailleur infatigable », lui affirmant son support, Philippe Boudou devait pour sa part exprimer sa profonde gratitude envers l’ancien maire.
Philippe Boudou, âgé de 54 ans, est marié et père de deux enfants. Ancien employé à l’hôtel Le Méridien, il s’est lancé dans le service de traiteur avec sa société Philippe Catering Service. Membre du comité central du MMM depuis 2013, il est membre du comité régional du N° 19 depuis de longues années. Très connu dans le monde sportif, il a été président de l’Union Sportive de Beau-Bassin/Rose-Hill et président de l’Association des présidents de clubs de première et deuxième divisions de football. Il est également actif dans le social, ayant présidé dans le passé le comité quartier de Camp-Levieux. Philippe Boudou est également membre de la paroisse Ste-Anne.
Prenant la parole, le nouveau maire a fait appel à la collaboration de l’ensemble des parties concernées à la tête des Villes Soeurs, faisant spécialement mention de l’administration de la ville. « Le conseil étant l’instance suprême, l’administration est tenue d’appliquer les décisions prises par le conseil », a déclaré Philippe Boudou. Le nouveau maire est par ailleurs automatiquement nommé président de l’Association of Urban Authorities (AUA), dont la présidence revient, dans le présent mandat, à Beau-Bassin/Rose-Hill.
Adiilah Auckbaraullee, élue dans le Ward V lors des élections municipales de 2012, dit vouloir oeuvrer pour l’amélioration de la cause féminine au sein de la ville. Elle veut offrir aux femmes l’occasion de s’affirmer et compte faire du centre Alex Vellin, un centre tournant pour les activités et les réunions des clubs féminins des Villes Soeurs. Adiilah Auckbaraullee, âgée de 30 ans, a été la secrétaire du Mouvement Social de Beau-Bassin et membre du comité exécutif de la régionale N° 20.
Il convient de souligner que les mandats de Philippe Boudou et d’Adiilah Auckbaraullee ne seront que de courte durée, soit de trois mois avant les prochaines élections mairales prévues en décembre. Décembre 2014 aurait dû en effet marquer la fin du mandat de Toussaint André comme premier magistrat de la ville si ce dernier n’avait pas démissionné en décembre 2013, suite à l’accord passé avec le MSM pour un mairat d’une année pour un membre du MMM et d’un autre pour le MSM. Selon les probabilités, il y a de fortes chances que Philippe Boudou conserve le fauteuil mairal à la suite de la nouvelle élection.