Le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill, Toussaint André, est venu de l’avant avec une motion urgente pour dégager la rue Maxime Boodoo au Morcellement Hermitage, Coromandel. Un barrage en  tôle, qui avait été érigé sur un chantier où ont eu lieu des travaux de terrassement et d’extraction de rochers, bloque la route pendant plus d’un an, contraignant les habitants à faire un détour.
Depuis l’effondrement d’un mur de plusieurs mètres de haut, construit par ailleurs sans l’accord des autorités, la route Maxime Boodoo est impraticable depuis plus d’un an. Les habitants ont dû dans un premier temps patienter pendant des semaines avant que des amas de pierres, de débris et de terre provenant du chantier ne soit enlevés de la route. Par la suite, un barrage en tôle avait été érigé par le promoteur afin de délimiter le site des travaux qui devaient s’enchaîner après la fouille d’une énorme tranchée lors de la première étape des travaux. Mais, il semblerait que le promoteur ait abandonné les travaux ; le chantier désert est devenu un véritable eyesore. Les habitants sont de plus contraints depuis ce jour de contourner cette zone pour pouvoir circuler dans le morcellement qui ne dispose qu’une seule voie d’accès. C’est d’ailleurs cette même région qui a été témoin la semaine dernière d’une simulation de glissement de terrain impliquant différents partenaires comme la Police, les sapeurs-pompiers, les services d’urgence, la National Coast Guard, en vue d’éprouver les procédures d’évacuation et de recherche.
Par ailleurs, les habitants avait demandé que le barrage soit déplacé par les ingénieurs de la municipalité en vue de libérer la route, en l’absence de signe de vie du promoteur, lors d’une récente réunion au cours de laquelle les risques d’éboulement auxquels fait face cette région depuis plus de trois ans ont été soulevés. La semaine dernière, le maire Toussaint André a présenté une motion urgente au conseil afin que la route soit rouverte à nouveau. La motion a été secondée par les conseillers Devesh Budlorun et Hayat Sairally. Le maire se dit ainsi conscient du « calvaire » que vivent les habitants de la ville avec une centaine de maisons affectées par des dangers qui les guettent au quotidien et la fermeture de la route Maxime Boodoo. « Ce promoteur tient en otage les habitants ; c’est intolérable. On ne peut jouer ainsi avec la vie des habitants de la région », est d’avis Toussaint André. Des travaux seront enclenchés pour l’aménagement de drains « afin de dévier les eaux pluviales de la piscine boueuse » et en vue de nettoyer la route recouverte de boue séchée depuis les épisodes de grosses pluies qui ont touché le pays. La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill se penche actuellement sur les aspects techniques afin de libérer cette route.
Pour sa part, les conseillers Hayat Sairally et Devesh Budlorun espèrent que les choses iront très vite afin de mettre en pratique cette motion. Le conseiller Rasheed Daureeawoo se dit de son côté, très inquiet car la saison des pluies arrivent bientôt et les conséquences sur le Morcellement pourraient être des plus désastreuses.