La direction de la Development Bank of Mauritius Staff Association (DBMSA) a obtenu, lors d’une rencontre convoquée par le président de la banque, Iqbal Mallam-Hassam, qu’un nombre substantiel d’employés de l’institution soient embauchés par la nouvelle SME Bank, appelée à prendre la relève de la BDM.
La réunion entre le syndicat et le président de la BDM faisait suite à un appel en ce sens lancé par la DBMSA au Premier ministre. Selon le président de la DBMSA, Dadoo Bhagirutty, Iqbal Mallam-Hassam a donné l’assurance qu’aucun employé de la BDM ne perdra son emploi dans le cadre de l’opération de reprise des opérations de l’institution financière par une nouvelle entité qui sera contrôlée par des investisseurs indiens, en l’occurrence la Bank of Maharashtra et la Small Development Industrial Bank of India. Le gouvernement mauricien, indique-t-on, détiendra une part minoritaire dans le capital de la SME Bank.
L’actuel président de la BDM a indiqué que tout sera fait pour que la nouvelle banque emploie un nombre conséquent d’employés de la BDM. Celle-ci, laisse-t-on entendre, ne fermerait pas ses portes et continuerait à employer une centaine de personnes.
Pour ce qui est du redéploiement d’une partie du personnel de la BDM dans d’autres services gouvernementaux, le syndicat a appris que la décision prise en ce sens par le conseil des ministres sera respectée. On s’attend à ce que 86 employés soient redéployés.
« The Development Bank of Mauritius Staff Association would like to thank the Prime minister and the chairman of DBM Ltd for this wise decision of safeguarding the job of each staff of DBM », a déclaré Dadoo Bhagirutty. Ce dernier ajoute que le syndicat espère qu’un accord formel sera signé avec le syndicat par le président de la banque et le ministère des Finances.
Il se félicite, par ailleurs, de la décision de la direction de la banque d’inclure le syndicat dans le comité s’occupant de la restructuration du personnel.